L’architecture
Les façades du centre d’entraînement sont composées de 2 matériaux : le bois et le métal. Le changement de rythme et de nature des revêtements de façade a été conçu dans l’optique de réduire l’échelle du bâtiment afin de l’intégrer dans l’univers végétal qui l’entoure. L’intérieur du bâtiment est essentiellement dans les tons gris et blanc pour permettre de moduler la décoration des salles selon les besoins (sponsors, événements…). Le revêtement du sol est adapté au port des crampons et à un entretien facile.

Un espace vert
La surface totale engazonnée, incluant les terrains de football, est de 24 446 m² sur une superficie totale de parcelle de 28 888 m², soit presque 85%. Un total de 35 arbres à haute tige ont été plantés ou replantés.

Le bien être
Le bien-être des joueurs avec balnéothérapie, espace de massages, salle de soins, espace détente… Tous les espaces de vie (soins, échauffement, salle de détente) sont largement ouverts vers les terrains pour que les joueurs blessés ou en soins puissent « participer » aux entraînements. Symboliquement, les espaces joueurs se trouvent au coeur du bâtiment.

Un temps de réalisation record
Les travaux de préparation du terrain ont commencé en janvier 2008, alors que la mise en place du bâtiment en lui même a débuté en juillet 2008, pour finalement s’achever le 24 octobre 2008, soit un peu plus de trois mois plus tard. L’installation du mobilier a alors pu commencer avant l’inauguration officielle, le mardi 4 novembre.

 

Le centre d’entraînement en chiffres
28 888 : La superficie en m² de l’ensemble de la parcelle
1 761 : La superficie en m² du nouveau centre d’entraînement
105 : En jours, la durée des travaux une fois la préparation du terrain achevée
35 : Le nombre d’arbres plantés ou replantés
28 : Le nombre de pièces sans les sanitaires, douches et locaux techniques
29 : Le nombre de places de parking à l’intérieur du complexe
7,40 : En mètres, la hauteur maximum du bâtiment
6 : Le nombre de places pour les deux roues
5 : En millions d’euros, le coût total des travaux (bâtiment, mobilier et terrains)


Philippe Boindrieux (Directeur Général du PSG)
« La réalisation du nouveau centre d’entraînement de l’équipe professionnelle du Paris Saint-Germain va doter celle-ci d’un outil performant pour se préparer, s’entraîner, récupérer et favoriser la cohésion du groupe. Le nouveau centre va également permettre de répondre parfaitement aux besoins des autres collaborateurs du Club y travaillant et d’accueillir dans d’excellentes conditions les médias et les supporters (avec la réalisation dans les prochaines semaines d’une tribune d’où ils pourront assister aux entraînements ouverts au public).
Le nouveau centre permettra également accessoirement au Club de réaliser des opérations commerciales, notamment avec ses entreprises partenaires, essentiellement au mois de juin durant la période de vacances de l’équipe professionnelle.
Si le Club est parvenu à atteindre les différents objectifs qu’il s’était fixés lors du lancement de ce projet de nouveau centre d’entraînement, et ce dans un délai particulièrement court, c’est parce que tous les services du Club se sont mobilisés et que nos partenaires, publics et privés, dans la réalisation de celui-ci ont été compréhensifs, réactifs et performants. Merci à tous donc pour ce succès d’équipe.
Enfin, la réalisation du nouveau centre d’entraînement du groupe professionnel et les évolutions pour les locaux utilisés par les équipes du centre de formation, s’inscrivent dans une pérennisation et un renforcement du lien historique entre l’Association Paris Saint-Germain, la SASP Paris Saint-Germain et la Ville de Saint-Germain-en-Laye, puisque les conventions liant ces trois acteurs ont été renouvelées pour une durée de 10 à 15 ans. »

Guy Hery (Assistant Maître d’ouvrage, Reahm Développement)
« La réalisation du centre d’entraînement du Paris Saint-Germain imposait de réaliser un programme digne des grands clubs européens, de qualité, dans un délai court et à budget maîtrisé. Avec une équipe de maîtrise d’œuvre professionnelle et mobilisée (cabinetss Chabane, Thor, Robin…), il fallait répondre au mieux des attentes du Club durant la phase construction (sportives, administratives, médicales et sécuritaires). Cela a imposé de les intégrer dans un processus de construction industrielle novateur mais qui a nécessité de s’adapter à ces évolutions de programme et ces contraintes techniques spécifiques. Avec la collaboration étroite et de confiance du club, celles des entreprises (Cougnaud, Express Gazon…), ayant accepté un dialogue permanent et constructif dans cet objectif de qualité, il a été possible d’obtenir cet ouvrage de référence dans le domaine, véritable outil de travail de haut niveau et de communication pour le PSG. »

Térésa Alcade (Architecte, cabinet Chabane)
« J’invite tout le monde à se rendre sur place afin de découvrir le résultat final. Il reste certains détails à régler ainsi qu’un apprentissage obligatoire du bâtiment par ses utilisateurs. Comme dans tous les chantiers, nous avons été confrontés à quelques difficultés, comme l’étroitesse du terrain ou le timing très serré. Il s’agissait également de notre premier chantier avec des constructions modulaires, il a donc fallu s’adapter à ces nouveaux procédés de construction. Nous avons par ailleurs dû répondre à un cahier des charges complet lié à l’activité spécifique qui caractérise le football. Il a ainsi fallu tenir compte du flux des personnes au sein du complexe sportif et à la sécurité. Je pense que le résultat est satisfaisant. »

Photos : Stéphane Reix

  • Le centre en images
  • La journée du 4 novembre