Renato Sanches, de Lisbonne à Paris

Equipe première

De Lisbonne à Paris en passant par Munich, Swansea et Lille, retour sur le parcours du nouveau milieu de terrain du club de la capitale.

De son nom complet Renato Junior Luz Sanches, le néo-Parisien voit le jour le 18 août 1997 à Lisbonne, de parents capverdiens. Il touche ses premiers ballons en 2005, à huit ans, au Recreativo Aguias da Musgueira avant d’être rapidement repéré par les recruteurs d’un des grands clubs de la capitale du Portugal : le Sport Lisboa e Benfica. Direction le Benfica donc l’année suivante pour le jeune Renato, qui intègre le célèbre Centre de Formation du SLB.

Le Lisboète gravit les échelons à vitesse grand V et intègre la réserve du club en 2014, qui évolue en deuxième division nationale, et honore ses premières sélections internationales en évoluant avec les différentes équipes de jeunes. Après une saison pleine (39 matches officiels, 3 buts), le milieu de terrain est promu en équipe première, et sa réputation commence à traverser les frontières. Il s’impose au sein du milieu de terrain du Benfica (33 matches officiels, 2 buts), découvre l’UEFA Champions League, remporte ses premiers trophées (le championnat et la Coupe de la Ligue du Portugal) et honore ses premières capes avec l'Equipa das Quinas.

Des prestations qui convainquent les dirigeants du Bayern Munich, qui se mettent d’accord avec leurs homologues lisboètes en mai pour le transfert du joueur l’été suivant. Au terme de cette belle première saison au plus haut niveau, Renato Sanches est appelé par Fernando Santos pour disputer l’Euro 2016 en France. Celui qui va alors bientôt souffler ses dix-neuf bougies va fêter l’évènement avec un peu d’avance. Il réalise une compétition énorme, jusqu’au sacre finale des Portugais après une victoire 1-0 après prolongation face à la France à Saint-Denis, et est élu meilleur jeune joueur de l’épreuve.

Quelques mois après son arrivée en Allemagne, le natif de Lisbonne reçoit une nouvelle distinction personnelle prestigieuse : le Golden Boy (un an avant un certain Kylian Mbappé). Mais l’intégration outre-Rhin est compliquée et après un an et 25 matches toutes compétitions confondues, Sanches file à Swansea pour un prêt d’une saison. Après une nouvelle expérience difficile en Premier League (15 matches officiels), il fait son retour au Bayern mais après un an et 27 rencontres officielles, le Portugais doit se relancer. Pour cela, il va choisir le pays où son talent à éclater aux yeux du monde trois ans plus tôt : la France.

Direction Lille donc à l’été 2019 pour le Lisboète, où la greffe va cette fois prendre sous les ordres de… Christophe Galtier. Il dispute 30 matches toutes compétitions confondues lors de sa première saison (4 buts) dans l’Hexagone, puis 29 pendant la deuxième (1 but), et est même sacré champion de France avec le LOSC, devant le Paris Saint-Germain. Après une nouvelle saison réussie avec les Dogues (32 matches officiels et 2 buts), Renato Sanches prend donc la direction de la capitale où il devient le 15e joueur portugais du club, après Agostinho, Alves, Cruz, Danilo Pereira, Guedes, Helder, Helder Marino, Hugo Leal, Humberto, Kenedy, Nuno Mendes, Pauleta, Teixeira, Vitinha. Bem-vindo Renato !