Marco Verratti, l’oiseau rare poursuit son envol

Equipe première

Auteur d’une nouvelle saison pleine, le milieu de terrain a aussi continué à engendrer de l’expérience dans l’effectif parisien.

De Marco Verratti, nul besoin de repeindre toute sa carrière à Paris pour dessiner les contours du joueur. Sa malice à se sortir des petits espaces, son appétence pour les duels impossibles, sa lecture du jeu pour doser ces passes millimétrées… Et ces petits gestes, venus d’ailleurs, pour trouver la faille illisible, peaufinent le tableau offert à la capitale depuis qu’il a franchi les Alpes en 2012.

Une chose est sûre, l’Italien dispose de tous les ingrédients pour chiper le ballon dans les crampons de ses adversaires, pour le plus grand bonheur des papilles du Parc des Princes.

« Mon joueur préféré ? Pour moi, je joue avec le meilleur de tous. Je pense que c’est Verratti. C’est impossible de lui prendre un ballon, il s’en sort toujours, qu’importe la situation dans laquelle il se trouve », a d’ailleurs commenté Leandro Paredes dans un entretien accordé à Fox Argentina pendant le confinement.

/media/166779/papier-marco-verratti-1.jpg

Difficile en revanche, au terme d’une saison, de s’arrêter sur un match, une performance, tant l’international italien gratifie de rendez-vous savoureux.
Mais cette saison, quelques sorties du petit Hibou restent tout de même notables de par leur symbolique. La réception du Real Madrid, à titre d’exemple, a ainsi mis en lumière la qualité du tandem formé avec Idrissa Gueye, au nez et à la barbe des Merengue (3-0). Sa domination du milieu de l’Olympique de Marseille en Ligue 1 (4-0), ou pour écraser les intentions stéphanoises en Coupe de la Ligue (6-1), ne sont que quelques illustrations de sa maîtrise de l’entrejeu.

La rencontre intense face à Bordeaux pour le compte de la 26e journée de Ligue 1 (4-3), a aussi été l’occasion pour Verratti, de cumuler – comme à son habitude - moult records en cours de match (record du nombre de ballons touchés (142), de passes réussies (99), et de tacles réalisés (6) parmi les 22 acteurs présents sur la pelouse du Parc des Princes), mais surtout de devenir le premier joueur du championnat depuis 50 ans à atteindre la barre des 100 matches à domicile... En n'ayant essuyé qu'une petite défaite. D'ailleurs, il faut remonter à 2012, année de sa signature dans la capitale, pour le voir s'incliner à domicile en championnat (81 victoires, 18 nuls et 1 seule défaite face à̀ Saint-Étienne, le 3 novembre 2012).

/media/166781/papier-marco-verratti-2.jpg

« Verratti est un phénomène, aussi bien comme personne que comme joueur. C’est l’un des meilleurs joueurs avec qui j’ai joué. J’adore être sur le terrain avec lui. Il a toujours le sourire, il aime la vie, il rigole, il profite. Je l’adore et on s’entend super bien », avait d’ailleurs expliqué Neymar Jr dans un entretien accordé à France Football.

Autre fait marquant cette saison : le n°6 a passé la barre des 200 matches en Ligue 1 cette saison, mais aussi et surtout les 300 matches officiels disputés sous la tunique Rouge & Bleu, faisant ainsi de lui le sixième joueur ayant disputé le plus de rencontres avec le club de la capitale. Le tout, à seulement 27 ans.

/media/166787/verratti-311-record.png

Enfin, il est devenu, face au Borussia Dortmund, le Parisien le plus capé en Coupe d'Europe (avec 59 apparitions) de l’histoire du Paris Saint-Germain.

« Marco est extraordinaire, c'est un joueur clé pour nous. C'est un des meilleurs milieux de terrain au monde. Il est très fiable et a beaucoup de responsabilités dans le groupe. Il pense au bonheur des autres. C'est un cadeau d'entraîner Marco pour moi » adoubait lui-même Thomas Tuchel en conférence de presse en octobre dernier.

Une saison pleine

33 matches joués toutes compétitions confondues, une moyenne de 97 ballons touchés par match (et 99 en Ligue 1, personne ne fait mieux dans l’Hexagone), 93% de passes réussies, 6 passes décisives et plus d'une dizaine de sourires malicieux : voilà pour le bilan comptable du joueur, dont la saison a surtout été marquée par la constance.

Passé maître dans l’art de poser le crampon sur le cuir, Marco Verratti occupe, cette année encore, le haut du tableau statistique en la matière. Joueur qui a tenté (1710) et réussi (1581) le plus de passes en Ligue 1 cette saison, il a également réussi 956 passes dans la moitié adverse en 2019/20, c’est au moins 112 de plus que tout autre joueur dans l’élite. Et sur le terrain européen, seuls Virgil van Dijk (654) et Ilkay Gündogan (544) ont réussi plus de passes que Marco Verratti en Ligue des Champions cette saison (535).

/media/166784/papier-papier-marco-verratti-3.jpg

« Marco Verratti est le joueur qui m’a le plus impressionné depuis mon arrivée au PSG. Il est très fort et c’est une chance incroyable de l’avoir dans l’équipe. Je suis fier de pouvoir jouer avec lui », se réjouissait d’ailleurs Kylian Mbappé dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport en janvier dernier.

Une chose est sûre : toute la capitale n’attend qu’une chose, que les deux joueurs puissent évoluer rapidement ensemble sur les rectangles verts avec le reste de la bande. Et ça tombe bien, puisque de futures échéances attendent d’ores et déjà le Paris Saint-Germain, dont deux finales en Coupe de France et Coupe de la Ligue, et un quart de finale de Ligue des Champions.

/media/166783/papier-marco-verratti-kylian-mbappe.jpg

À noter, quand même, qu’en s’adjugeant un 7e titre de Champion de France cette saison (2013, 2014, 2015, 2016, 2018, 2019 et 2020), Marco Verratti est entré, comme son coéquipier Thiago Silva, dans le cercle restreint des joueurs les plus titrés de l'histoire en Ligue 1, puisque personne n’a fait mieux dans l’histoire du football français...