Les Parisiens réagissent au tirage au sort de la Coupe du Monde

Equipe première

Marquinhos, Kehrer, Gueye et Kimpembe ont réagi au micro de PSG TV après le tirage au sort de la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022 qui a eu lieu ce vendredi 1er avril à Doha.

Marquinhos (Brésil)

Poule G - Avec la Suisse, la Serbie et le Cameroun

« C'est un tirage qui ressemble à celui de la Coupe du Monde 2018. La Suisse et la Serbie encore avec nous, ça avait été des matches compliqués et serrés. Ce sera encore une Coupe du Monde serrée, avec un niveau très élevé dans beaucoup de sélections. J'espère que nous ferons une belle phase de poules et que nous nous qualifierons. Il n'y a aucun match facile en Coupe du Monde, les trois adversaires que nous jouerons sont très forts, ils nous donnerons beaucoup de difficulté, il faudra être au top dès le premier match. »

Thilo Kehrer (Allemagne)

Poule E - Avec l'Espagne, le Japon et le Costa Rica ou la Nouvelle Zélande

« Je pense que ce sont des groupes très équilibrés. Chaque groupe verra des matches très intéressants. Nous étions dans le chapeau 2, il fallait s'attendre à affronter une grosse équipe, c'est le cas avec l'Espagne. Mais nous sommes heureux, parce que disputer une Coupe du Monde veut dire jouer contre de grandes équipes, c'est très stimulant ! »

Idrissa Gueye (Sénégal)

Poule A - Avec le Qatar, les Pays-Bas et l'Equateur

« C'est vrai que c'est une belle chose de faire le match d'ouverture. C'est un match très regardé ! Et ce sera contre Gini (Wijnaldum) ! On espère de remporter ce match, mais c'est surtout un plaisir de pouvoir disputer cette Coupe du Monde et de disputer le premier match contre Gini. On en a parlé tout de suite, je lui ai dit que ça commençait maintenant et qu'on ne se parlait plus ! Evidemment c'était pour rire, nous sommes des amis et des coéquipiers, nous aurons le temps de préparer ce Mondial. »

Presnel Kimpembe (France)

Poule D - Avec le Danemark, la Tunisie et l'Australie ou les Emirats Arabes Unis ou le Pérou

« C'est une poule qui pourrait ressembler beaucoup à celle de 2018. Même si on sait que les matches ne se ressemblent pas. Le tirage est tombé, ç'aurait pu être pire, ou plus favorable, on prend ce qui vient, et on espère que ça se passera bien. On va bien se préparer pour aborder tous ces matches qui nous attendent, et nous sommes tous très pressés d'y être. »