Poule de sélection décisive pour Alpha Djalo

N°1 français de la catégorie des -81kg, et actuellement en ballottage favorable pour une qualification olympique à Tokyo l’an prochain, Alpha Djalo joue ce week-end sa place pour les prochains grands rendez-vous internationaux, dont les championnats d’Europe de Prague (19-21 novembre).

L’explication devait avoir lieu sur la Costa del Sol, du côté de Malaga, à l’occasion de l’open européen de Malaga. Mais suite à l’annulation cette semaine de l’épreuve andalouse, la fédération française de judo a décidé de mettre en place ce samedi des poules de sélection pour compléter l’équipe qu’elle enverra combattre en République Tchèque dans un mois.

Pour espérer mettre le cap à l’Est en compagnie de Marie-Ève Gahié (-70kg) et Romane Dicko (+78kg), Alpha Djalo, l’autre recrue d’envergure du PSG Judo cet été, doit donc en passer par un mini-tournoi à trois combattants, en compagnie de Nicolas Chilard (Sucy Judo) et de Baptiste Pierre (Dojo Béglais). Deux adversaires que le Parisien connaît parfaitement pour les côtoyer au quotidien sur les tapis de l’INSEP, où se déroulera à partir de onze heures ce samedi la compétition.

Alpha Djalo (octobre 2020) 1

« L’un des enjeux de cette poule est de parvenir à se mettre dans un contexte de compétition dans un lieu habituel d’entraînement, analyse Nicolas Mossion, responsable du haut niveau du club. Nous avons axé une partie de notre préparation là-dessus, ainsi que sur ce que l’on a débriefé de ses combats aux championnats de France par équipes de Brest. Il se sait attendu, quelque part mis à l’épreuve par la fédération sur cette épreuve couperet, mais il pourra s’appuyer sur ses points forts que sont l’explosivité et la mobilité. De plus, il est en forme, sans bobo à signaler. »

De bons signaux alors qu’il retrouvera notamment Nicolas Chilard, son ancien partenaire de club au JC Chilly-Mazarin Morangis contre qui il a bataillé plus de douze minutes (soit l’équivalent de trois combats en un !) dans le Finistère il y a deux semaines.