Un Classique spectaculaire pour les Parisiennes

Féminines

Les joueuses d'Olivier Echouafni se sont imposées 11-0 dans le Classique face à L’Olympique de Marseille, pour le compte de la 13e journée de D1 Arkema, au Stade Jean Bouin.

Après 4 victoires consécutives, les joueuses d’Olivier Echouafni avaient à cœur de remporter, devant le public du stade Jean Bouin, un Classique face aux rivales de l’Olympique de Marseille, ce dimanche après-midi. Et le défi a été largement relevé, puisque les féminines du Paris Saint-Germain se sont imposées 11-0.

Il n’aura fallu attendre que 5 petites minutes de jeu pour que les Parisiennes ouvrent le compteur de but. Après une belle séquence collective, c’est Nadia Nadim qui a trouvé Grace Geyoro, cette dernière servant à merveille Kadidiatou Diani (1-0, 5e).
La machine enclenchée, les Rouge et Bleu n’ont plus quitté la surface de réparation des Phocéennes, enchainant les occasions.

/media/83067/papier-_aur2726.jpg

Dominantes et surmotivées, les hôtes du soir ont régalé le public francilien : Nadia Nadim a fait le break en reprenant parfaitement de la tête un service de Marie-Antoinette Katoto (2-0, 10e), avant que la passeuse ne marque elle-même le troisième but de la rencontre, à nouveau dans les airs (3-0, 22e).
Sur un corner parisien, c’est Formiga qui a aggravé le score (4-0, 29e), pour son tout premier but en D1 Arkema. Avant la mi-temps, Diani (5-0, 32e) Nadim (6-0, 37e), Katoto (7-0, 40e), et à nouveau Diani (8-0, 45e) ont très largement enfoncé le clou.

/media/83069/papier-_aur2623.jpg

Et si les joueuses de Christophe Parra ont montré de nouvelles intentions au retour du vestiaire, les intenables Geyoro et Diani n’ont eu de cesse de torturer la défense des Sudistes. Non contentes de mener 8-0, les joueuses de la capitale ont finalement salé un peu plus l’addition en seconde période. Après le triplé de Diani, c’est Katoto qui s’est également offert le sien, puisque la n°9… a signé le 9e but de la rencontre (9-0, 57e).

/media/83068/papier-_aur2359.jpg

Une rencontre maitrisée de bout en bout pour les Parisiennes, et notamment marquée par la toute première apparition de la nouvelle recrue brésilienne, Luana Bertolucci Paixão. C'est finalement Sandy Baltimore qui a achevé le spectacle offensif des Parisiennes, d'un bel enroulé du pied gauche (10-0, 71e), qui a parfaitement repris un centre en retrait de Katoto (11-0, 79e). Le tout, sans que Christiane Endler ne subisse le moindre tir cadré.
Mission réussie, donc, pour Olivier Echouafni, dont l’équipe conforte ainsi sa place de dauphine de D1 Arkema, à deux petites unités des Lyonnaises.

/media/83072/eok9tsaw4aevl4l.jpeg


PARIS SAINT-GERMAIN – OLYMPIQUE DE MARSEILLE : 11-0

D1 Féminine - 13e journée
Stade Jean Bouin
Buts: Diani (1-0, 5e), Nadim (2-0, 10e), Katoto (3-0, 22e), Formiga (4-0, 29e), Diani (5-0, 32e) Nadim (6-0, 37e), Katoto (7-0, 40e), Diani (8-0, 45e), Katoto (9-0, 57e), Baltimore (10-0, 71e), Baltimore (11-0, 79e).

PARIS SAINT-GERMAIN: Endler – Perisset, Paredes (c), Dudek, Morroni, Diani (Baltimore, 63e), Geyoro, Formiga (Luana, 63e), Lawrence – Katoto, Nadim (Huitema, 74e).
OLYMPIQUE DE MARSEILLE: Joly – Laplacette, Lamarque, Pizzala, Conesa – Altunkulac, Sumo, Gherbi, Coton-Pelagie (Zahot, 58e), Cardia – Salomon