Le choc pour les Parisiennes

Féminines

Les joueuses d'Olivier Echouafni ont remporté le choc de la 5e journée de D1 Arkema, face à Montpellier, 4-0. Le quasi-sans-faute se poursuit pour les Rouge et Bleu.

/media/188037/score.jpg

Toujours très attendu, cette rencontre entre Parisiennes et Héraultaises avait des allures de véritable test pour les joueuses du club de la capitale. Rapidement, ces dernières imposent le rythme et ouvrent le score par la capitaine Irene Paredes, qui coupe la trajectoire d'un centre venu de la gauche et trompe Schmitz (1-0, 8e).

Au quart d'heure de jeu, la sérial buteuse Marie-Antoinette Katoto fait trembler les filets à son tour, idéalement servie devant le but par l'inévitable Diani. MAK ne tergiverse pas et double la mise à bout portant (2-0, 15e).

Un break qui arrive tôt dans la rencontre, et qui permet aux Parisiennes de maîtriser les débats, et même d'alourdir le score avant la pause, par Katoto une nouvelle fois, qui - de la tête - reprend victorieusement un coup franc de Luana (3-0, 41e).

/media/188036/pap-fem.jpg

Parfaitement lancées, les joueuses d'Olivier Echouafni lèvent légèrement le pied en seconde période, sans pour autant subir vraiment, tant les Montpelliéraines peinent à se créer des occasions. Endler voit sa barre la sauver sur un tir lointain (60e), mais la gardienne chilienne n'a que peu de travail dans ce deuxième acte.

Finalement, c'est Sandy Baltimore qui clôt la marque, d'une superbe frappe croisée pied gauche, qui termine sa course dans le petit filet opposé (4-0, 89e).

Mission accomplie donc pour les Parisiennes, qui gardent aussi leur cage inviolée une nouvelle fois, de quoi être satisfait d'un début de saison conjugué au presque-parfait !