Tremblay - PSG Handball : l’avant-match

Un maintien déjà assuré
Alors que le TFHB avait assuré son maintien en Lidl StarLigue dans les ultimes journées du dernier exercice, il semble parti pour faire bien mieux cette année. Actuellement septièmes, les hommes de Benjamin Braux ont déjà engrangé 12 points, soit seulement 2 de moins que sur l’ensemble de leur dernière saison. Un joli bilan qu’ils doivent à d’excellents résultats. En effet, depuis le début de la compétition, les Franciliens n’ont chuté que face aux « gros », se permettant au passage d’arracher un match nul au champion d’Europe, Montpellier (24-24).

Les premiers matchs
Mi-décembre, Tremblay se déplaçait sur le parquet d'une formation de Proligue, Créteil, à l’occasion de son 16ème de finale de Coupe de France. Pourtant mal menés et après avoir accusé un retard de cinq unités en première période (25’ : 17-12), Luka Sebetic et ses coéquipiers ont réussi à inverser la tendance et s’imposer grâce à un but au buzzer de l’ailier gauche brésilien, Felipe Borges (31-32). De son côté, Paris se rendait à Dijon. Le club de la capitale a parfaitement maîtrisé son sujet et a fait respecté la logique (25-29). A noter les belles prestations de notre trio de la base arrière, Kim Ekdahl du Rietz, Nedim Remili et Mikkel Hansen, auteurs de 5 buts chacun.

Papat, toujours là
Chaque derby entre ces deux formations est un peu particulier. Notamment pour deux joueurs de la Team Yabba, qui ont longtemps évolué sous le maillot des Rouge et Bleu. On pense à Samuel Honrubia, qui a remporté plusieurs titres avec notre club, où il a trouvé le chemin des filets à 272 reprises en trois saisons de Lidl StarLigue. Patrice Annonay a quant à lui évolué à Paris pendant 11 ans. Il y a d’ailleurs tout connu, entre la Proligue, trois titres de champion national, deux Coupes de France et même un Final4 de Velux EHF Champions League. Mais à bientôt 39 ans, Papat n’en a pas encore terminé avec les terrains, puisqu’il a récemment prolongé son bail d’une saison supplémentaire avec sa formation actuelle.

Retour sur le match de championnat
En novembre, les Rouge et Bleu accueillaient leur voisin dans leur Stade Pierre de Coubertin. Face à une belle équipe tremblaysienne, emmenée par un excellent Vasko Sevaljevic (meilleur buteur du club en championnat avec 53 réalisations), les hommes de Raul Gonzalez ont trouvé les ressources nécessaires pour faire la différence en fin de première période (30-25). Ce jour-là, ils avaient pu compter sur l’adresse de Mikki, qui était parvenu à marquer sur 10 de ses 12 tentatives. De l’autre côté du terrain, Thierry Omeyer avait lui réussi une belle prestation en repoussant 12 tirs adverses (34%).

Pour suivre le match (coup d’envoi à 18h)

• Télévision : Pas de diffusion

• Live tweet : notre page officielle

(Crédits : J.Azouze/PSG)