Luka Karabatic : « on n’a rien lâché »

Malgré sa défaite au Palau Blaugrana de Barcelone, samedi soir, lors de la 5ème journée de Velux EHF Champions largue (36-32), le Paris Saint-Germain Handball a affiché un beau visage. Raul Gonzalez, Luka Karabatic et Viran Morros analysent ce résultat.

Raul Gonzalez (entraîneur du Paris Saint-Germain Handball) :
« Ce match a été compliqué, car notre adversaire a été bon… Il y aussi eu de la fatigue. Nous avions quelques absents… Nous avons bien commencé, mais après nous avons eu des problèmes de rotations. C’est pour ça que j’ai opté pour une attaque à sept. Toutes les équipes du groupe ont lâché des points, donc on fera les comptes à la fin. On sort d’un mois et demi compliqué, où on a gagné tous les matchs en Lidl StarLigue, ce qui est très important pour nous. »

Luka Karabatic (pivot du Paris Saint-Germain Handball) :
« Il y a eu des hauts et des bas dans cette rencontre. Ils ont pris le large en fin de première et en début de seconde période. Ils ont vu qu’on avait un effectif réduit, donc ils ont joué sur un tempo très élevé. L’objectif était de nous fatiguer. Mais on n'a rien lâché, même si nous étions dans le dur physiquement, et il ne faut pas l’oublier. On finit à quatre buts, alors que ça aurait pu être pire. Nous n’avons pas à rougir de cette défaite. On se bat depuis plusieurs matchs, mais ici c’est toujours compliqué de s’imposer. Il fallait le match parfait, mais on ne l’a pas fait. Il y a toujours des défaites dans une saison, donc il n’y a rien d’alarmant. »

Viran Morros (arrière gauche du Paris Saint-Germain Handball) :
« C’était difficile pour nous… Barcelone a fait un grand match et nous, nous avons manqué d’énergie. Mais les blessures des absents ne sont pas une excuse. On doit mieux jouer. Nos 20 premières minutes ont été bonnes, notamment défensivement. Mais ici, c’est compliqué de gagner. Ça arrive de perdre, mais nous ne sommes pas satisfaits de ce résultat. On s’est battu jusqu’au bout, car on sait que la différence de buts est importante. »

(Crédits : TeamPics/PSG)