Luc Steins : « en forme, Chambéry est très dangereux »

Dimanche soir, le Paris Saint-Germain Handball reçoit Chambéry, lors de la 21ème journée de Lidl StarLigue. L’occasion pour notre demi-centre, Luc Steins, de s’exprimer sur le futur adversaire des Rouge et Bleu mais aussi sur sa sélection nationale, les Pays-Bas.

Psg.fr : Après votre victoire à Celje (24-37), vous enchaînez déjà avec la réception de Chambéry. Comment sens-tu cette rencontre ?
Luc Steins : Le plus important, c’est d’être à 100%. Chambéry est une très belle équipe. Ils ont eu quelques irrégularités dans leurs résultats. Mais s’ils sont en forme, ils seront très dangereux. La semaine dernière, nous n’avons pas joué, donc il nous manque un peu de rythme. D’un autre côté, nous serons plus frais ! Il faut continuer nos prestations d’avant trêve internationale.

Pendant cette semaine, tu as fait de belles prestations avec les Pays-Bas. Tu en es satisfait ?
Nous avons fait de bons matches et on est deuxième de notre groupe des qualifications à l’Euro 2022. On vient aussi de gagner en Pologne ! Avant, nous avions fait match nul en Slovénie. Nous sommes donc bien positionnés pour nous qualifier. Cette équipe a besoin de grandir. Elle est composée de nombreux jeunes qui ne cessent de progresser dans plusieurs championnats.

Le fait de signer à Paris t’a-t-il donné plus de responsabilités en sélection ?
Je ne sais pas… Le groupe reste le même. Tous les joueurs dans l’équipe ont un peu fait le même parcours que moi. Ils sont en train de s’imposer dans les ligues les plus difficiles d’Europe.

Les Jeux olympiques en 2024, à Paris, c’est un objectif ?
C’est une ambition pour nous. Je pense que ce sera un peu tôt. Nous visons plutôt 2028. Mais on ne sait jamais. On fera tout ce qu’on peut pour être là en 2024 !

Le fait de prolonger l’aventure avec Paris te donnera la possibilité de jouer aux côtés de Nikola Karabatic. Ça représente quoi pour toi ?
C’est super ! Il a beaucoup d’expérience. Je sais que je vais beaucoup apprendre avec lui et que je vais progresser à ses côtés. C’est énorme pour moi ! Nous n’avons pas forcément le même style. Je pense que c’est bien pour le Club d’avoir plusieurs palettes.

(Crédits : TeamPics/PSG)