Leader avec la manière

Entre le leader (Paris) et son dauphin (Limoges), le rythme de cette rencontre, comptant pour la 7ème journée de Lidl StarLigue, est très élevé. Mais vitesse est souvent confondue avec précipitation et les erreurs techniques s’enchaînent, si bien que les filets ne tremblent que très peu (7’ : 3-1). Une disette offensive à laquelle ne sont pas étrangers les gardiens (Vincent Gérard pour Paris, Denis Serdarevic pour Limoges). Petit à petit, les hommes de Raul Gonzalez règlent la mire offensivement, se montrent toujours solides défensivement (grâce à leur 5-1) et creusent l’écart au moment où Nedim Remili inscrit son 400ème but avec les Rouge et Bleu.

Désormais devant au tableau d’affichage (17’ : 10-3), les Parisiens gèrent parfaitement les débats. Costauds derrière, ils récupèrent plusieurs ballons qui leur permettent de marquer sur contre-attaques (22’ : 13-5). Ils prennent ensuite dix longueurs d’avance à quelques minutes du repos, après un missile envoyé par Elohim Prandi (24’ : 16-6). L’international français varie les plaisirs et augmente l’avantage de son équipe en convertissant un magnifique kung-fu préalablement orchestré par Dainis Kristopans.

A la pause, Paris mène toujours sereinement.

La seconde période redémarre comme la première avait fini, avec un but d’Elohim et une parade de Vincent (32’ : 22-8). Les deux hommes sont encore en réussite et sont les grands artisans de la très bonne copie rendue par leur formation. Ils leur arrivent même de combiner ensemble, lorsque notre dernier rempart réussit une parade et que notre arrière gauche marque sur le contre qui suit. Celui-ci est dans une forme éblouissante et donne 18 unités de plus à sa formation (13 buts sur 14 au total, son record).

Face à leur premier poursuivant en championnat, les Rouge et Bleu font parfaitement le travail pour se rendre le match plus facile. A l’entame du dernier quart d’heure, le suspense n’est d’ailleurs plus vraiment d’actualité (45’ : 31-13). Encore moins quelques instants plus tard, lorsque l’inarrêtable Elohim prend sa chance depuis le milieu de terrain et marque dans la cage vide, offrant ainsi 20 longueurs d’avance à Paris (49’ : 34-14). Malgré cette domination et l’absence du public au Stade Pierre de Coubertin, nos joueurs poursuivent leur festival, à l’image du chabala sur jet de 7m de Ferran Solé (50’ : 35-15). L’ailier droit espagnol marque ensuite grâce à un joli lob (56’ : 40-19).

/media/190890/_ag27211.jpg

Raul profite de cet écart pour faire rentrer le jeune Andry Goujon Bellevue, qui marque son premier but dans l'élite du handball français, sur penalty (59' : 42-20). Jusqu’à la fin de la rencontre, le Paris Saint-Germain Handball reste sérieux et s’impose largement ! Avant la trêve international, il occupe donc la tête de la Lidl StarLigue avec six victoires en autant de matches !

(Crédits : TeamPics/PSG)