Tout sur Paris-Troyes !

Equipe première

Histoire, enjeux et clés du match ! Découvrez tout ce qu'il faut savoir avant le coup d'envoi de la rencontre de la 36e journée de Ligue 1 entre le Paris Saint-Germain et Troyes, ce dimanche 8 mai à 20h45 au Parc des Princes.

Un peu d'histoire...

30e match officiel entre les deux équipes : le Paris Saint-Germain et Troyes se sont affrontés à 29 reprises en matches officiels, le bilan est de 19 victoires, 6 nuls et 4 défaites en faveur des Parisiens.
Paris est invaincu depuis 17 matches officiels face à Troyes (15 victoires et 2 nuls). La dernière défaite face aux Troyens remonte au 4 novembre 2001 (0-1, à Troyes).

Cette série de 17 matches est aux portes du top 5 dans l’histoire du club, derrière Angers (27 matches depuis 1975, série en cours), Saint-Etienne (24 matches depuis 2012, série en cours), Brest (23 matches depuis 1985, série en cours), Nantes (22 matches de 2004 à 2019) et Marseille (20 matches de 2011 à 2020), à égalité avec Caen (17 matches depuis 2008, série en cours)
Au Parc des Princes, le club de la Capitale reste sur une série de 9 succès face aux Troyens, depuis le 0-0 en championnat, le 21 décembre 2000.

9-0 pour le Paris Saint-Germain à Troyes le 13 mars 2016 : c’était une victoire record dans l’histoire du club en première division (à égalité avec le succès 9-0 contre Guingamp au Parc des Princes le 19 janvier 2019), après 1830 matches dans l’élite du championnat français. C’est aussi le record pour un succès à l’extérieur, dans toute l’histoire du championnat de France.

13 joueurs ont porté le maillot des deux clubs : Jean-Christophe Bahebeck, Selim Benachour, Branko Boskovic, Fabrice Fiorèse, Yann Lachuer, Ronan Le Crom, Laurent Leroy, Patrice Loko, Blaise Matuidi, Granndi Ngoyi, Grégory Paisley, Thierry Rabat et Jérôme Rothen.
Pedro Miguel Pauleta et Zlatan Ibrahimovic sont les meilleurs buteurs du Paris Saint-Germain contre Troyes, avec 7 buts inscrits. Ils devancent Carlos Bianchi, Edinson Cavani, François M’Pelé et Guy Nosibor (4 buts), Laurent Robert et Ronaldinho (3 buts).

Les enjeux...

Le Paris Saint-Germain, officiellement sacré champion de France lors du dernier match au Parc des Princes contre Lens (1-1), va essayer de terminer la saison sur un sans-faute, avant d’affronter Metz.
Le club parisien reste la seule équipe cette saison invaincue à domicile en Ligue 1. Les Parisiens ont été invincibles à 5 reprises en championnat au Parc des Princes, lors des saisons 1985-1986, 1993-1994, 2014-2015, 2016-2017 et 2018-2019.
Avec 15 victoires en 17 matches au Parc des Princes en championnat, le PSG est aussi toujours en course pour égaler son record historique (17 victoires et 2 nuls en 1985-1986 et 2018-2019).

Les clés du match…

Troyes est un club qui réussit aux buteurs parisiens ! Carlos Bianchi a été le premier joueur du Paris Saint-Germain à réussir un quadruplé en première division, et c’était face à Troyes lors de la saison 1977-1978 (8-2, le 14/10/1977). Patrice Loko, face à Nice (5-0, le 27/04/1997), Christian, contre Strasbourg (4-2, le 26/01/2000), Zlatan Ibrahimovic, à Troyes (9-0, le 13/03/2016), Edinson Cavani à Caen (6-0, le 16/09/2016) et Neymar Jr contre Dijon (8-0 le 17/01/2018) et Kylian Mbappé face à Lyon (5-0, le 07/10/2018) ont aussi réussi cet exploit sous le maillot parisien.

Avec un bilan de deux quadruplés face à Troyes, sur sept au total pour les buteurs du club de la Capitale en première division.
Kylian Mbappé, en quête d’un doublé inédit de meilleur buteur du championnat (24 buts) et meilleur passeur (15 passes décisives), voudra ouvrir son compteur face à Troyes, la seule équipe avec Lens à n’avoir jamais encaissé de buts inscrits par le numéro 7 parisien en Ligue 1 cette saison.

Neymar Jr a marqué 98 buts en matches officiels avec le club de la capitale. Seuls 5 joueurs ont atteint le cap des 100 réalisations sous le maillot parisien : Edinson Cavani (200 buts), Kylian Mbappé (165 buts), Zlatan Ibrahimovic (156 buts), Pedro Miguel Pauleta (109 buts) et Dominique Rocheteau (100 buts).

Nota : ces statistiques prennent en compte les matches face au TAF (Troyes Aube Football), le club professionnel de Troyes avant la création de l’ESTAC en 1986.