Idrissa Gueye : « Bien lancer la saison »

Conférences de presse

Le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a répondu aux questions de la presse à deux jours du Trophée des Champions face à Lille, ce dimanche 1er août à 20h (en France, 21h en Israël) au Bloomfield Stadium de Tel-Aviv.

LILLE

« On aborde ce match avec beaucoup d'envie et de détermination. Nous voulons bien commencer la saison face à une belle équipe lilloise. On veut remporter le trophée pour vraiment bien lancer la saison. »

TEL-AVIV

« C'est une bonne nouvelle de savoir que beaucoup de supporters nous attendent là-bas. C'était dur sans eux la saison dernière. On est heureux de retrouver les supporters, et de jouer au football devant eux. On veut jouer et gagner ce trophée avec eux. »

PRÉPARATION

« Elle était un peu particulière, on a vu beaucoup de qualité, de jeunes qui ont très bien travaillé, qui étaient à l'écoute. Ils ont montré qu'ils pouvaient avoir un rôle à jouer dans l'équipe. On a travaillé physiquement, tactiquement et techniquement, c’était important de voir les jeunes en l'absence de beaucoup de cadres, ils ont les qualités pour jouer dans cette équipe. On est dans la continuité de ce que nous avons fait l'année dernière, on travaille bien ensemble et on espère que ça va continuer comme ça. »

BRASSARD

« J'étais très heureux de l'avoir porté pendant cette préparation. C'est un signe de confiance que le coach m'a adressé. Je suis heureux d'avoir pu parler avec les jeunes, sur et en dehors du terrain. »

ACHRAF HAKIMI & GEORGINIO WIJNALDUM

« On connaissait Achraf avant qu'il arrive. J'ai joué contre lui, avec le Sénégal contre le Maroc. C'est un joueur qu’on apprécie beaucoup. Le fait d'avoir de très bons joueurs comme lui est un plus. Il apporte beaucoup sur le plan offensif, crée des occasions, peut marquer faire marquer et marquer. On est heureux de l'avoir avec nous. Gini est un très grand joueur. J'ai joué contre lui quand j'étais à Everton, il a gagné la Champions League. On espère qu’il va nous aider à remporter des trophées. Le concurrence sera rude, mais il faudra travailler dur pour l’équipe car les individualités viennent après le collectif. »