150 buts pour Mbappé avec Paris !

Equipe première

L'attaquant du Paris Saint-Germain a atteint la barre symbolique des 150 buts sous le maillot Rouge et Bleu.

Moins d'un mois après avoir marqué son 100e but en Ligue 1 en inscrivant un doublé face à l'AS Monaco et après avoir terminé l'année 2021 sur un autre doublé face à Feignies-Aulnoye, Kylian Mbappé continue d'affoler les compteurs. 

Cette fois, c'est pour démarrer l'année 2022 que le n°7 s'est fait plaisir ! Sur la pelouse de Vannes, à l'occasion du 16e de finale de Coupe de France, l'attaquant parisien a fait sensation, en signant un triplé.

Et le champion du monde en a aussi profité pour atteindre la barre symbolique des 150 buts avec le club de la capitale ! 100 buts en Ligue 1, 22 en Coupe de France, 25 en Ligue des champions, 2 en Coupe de la ligue et 1 au Trophée des champions, et le compte est bon...

Seuls deux hommes ont fait mieux que lui dans l'histoire du Paris Saint-Germain : Zlatan Ibrahimovic (156 buts) et Edinson Cavani (200 buts). Il n'est donc qu'à 6 petites unités de devenir le second meilleur buteur de l'histoire du club.

Les stats du soir

Avec un total de 5 buts inscrits en seulement deux matches de Coupe de France cette saison, l'international français continue de travailler ses statistiques. Il a d'ailleurs inscrit 7 des 10 derniers buts de Paris toutes compétitions confondues (5 en Coupe de France, 2 en Ligue 1).

Preuve - s'il en fallait une - de sa continuité, il a trouvé la faille lors de chacun de ses 4 derniers matches toutes compétitions confondues avec Paris (9 buts au total).

Ce lundi soir face à Vannes, il a également réalisé le 7e triplé de sa carrière avec Paris, le dernier remontant à celui face à Barcelone le 16 février 2021 en 8es de finale de la Ligue des Champions.

Mais Kylian chérit tout particulièrement la Coupe de France. En effet, il a été décisif à 18 reprises (15 buts et 3 passes décisives) lors de ses 8 dernières titularisations dans la doyenne des compétitions...

À noter qu'il a aussi marqué 2 buts depuis l’extérieur de la surface pour la première fois lors d’un même match toutes compétitions confondues dans sa carrière.