LA RENCONTRE : PARIS BUTE SUR PIONNIER
Trois jours après sa qualification pour les demi-finales de la Coupe de France et la victoire à Saint-Etienne (3-1), le Paris Saint-Germain retrouvait son antre ce samedi. Au menu, Montpellier, dernière équipe à avoir été sacrée championne de France avant le début du règne parisien. Une belle affiche, que les Rouge et Bleu, avec une équipe remaniée (et notamment la première titularisation du jeune Nkunku) vont débuter du bon pied. Servi à deux reprises par Maxwell, Cavani trouve la transversale (3e), puis bute sur Pionnier (6e). C’est ensuite Di Maria qui prend le relais mais ses tentatives sont toutes détournées par le portier montpelliérain (24e, 30e, 35e).

Après la pause, la rencontre s’équilibre et les Rouge et Bleu sont à cours de solution. Pastore et Ibrahimovic sortent du banc (61e), mais les hommes de Laurent Blanc butent sur une formation regroupée. Le Suédois va malgré tout avoir deux balles de match. Sur coup franc d’abord, mais sa tentative, à l’entrée de la surface, passe de peu à côté (80e). Puis au bout du temps additionnel, moment où le numéro 10 parisien, trouvé par Augustin dans la surface, voit sa frappe détournée par Pionnier (90e+2). Le score n’évoluera pas.

LA STAT DU MATCH : 34 MATCHES SANS DEFAITE AU PARC
Si le club de la capitale n’est pas parvenu à arracher la victoire face à Montpellier, il pourra se consoler avec cette statistique : il reste en effet invaincu lors de ses 34 derniers matches à domicile en Ligue 1 (27 victoires, 7 nuls) ! Il s’agit de sa deuxième plus longue invincibilité sur son terrain dans son histoire dans l’élite, derrière ses 39 rencontres sans défaite entre janvier 1993 et décembre 1994.

UN HOMME DANS LE MATCH : ANGEL DI MARIA
De retour dans le onze de départ parisien, Angel Di Maria aura tout tenté pour faire basculer la rencontre. Au départ des deux occasions à l’actif de Cavani en début de match, l’Argentin s’est aussi retrouvé à la finition sur les autres opportunités parisiennes en première période. On retiendra notamment son rush solitaire, interrompu par une bonne sortie de Pionnier. De bon augure avant la manche retour des quarts de finale de l’UEFA Champions League et la rencontre face à Chelsea...