Irene, tu as affronté plusieurs fois cette équipe de Barcelone lorsque tu évoluais à l’Athletic Bilbao, quels souvenirs gardes-tu de ce rendez-vous ?
« C'était généralement le match le plus attendu. J'en garde de très bons souvenirs. Pour nous les joueuses, c'était le match le plus important de la saison, celui que nous avions le plus envie de jouer, peu importe le résultat. »

Tu ne seras donc pas dépaysée en foulant la pelouse du Mini Estadi…
« Non c’est vrai car j'y ai joué à plusieurs reprises, et j'ai souvent eu de bonnes sensations sur ce terrain. Le stade est bien dimensionné pour accueillir des rencontres de football féminin. Les tribunes sont souvent pleines et l’ambiance y est bonne. Pour nous le plus important reste l’état de la pelouse. »

Observes-tu toujours avec attention les résultats du championnat espagnol ?
« Je regarde les matches dès que je le peux. En Espagne, la plupart des équipes sont beaucoup plus faibles que Barcelone, les résultats ne sont donc pas forcément révélateurs... Pour autant, le Barça s’appuie sur une très bonne équipe, il n'y a qu'à voir la sélection espagnole où l’on retrouve 8 ou 9 catalanes. Ce sera donc un match compliqué. »

Le match retour face au FC Barcelone se jouera encore au Parc des Princes, qu’est-ce que cela représente pour toi ?
« Tout le monde rêve de jouer dans un stade comme celui-ci ! Lors du quart de finale retour contre le Bayern Munich (4-0) l’ambiance était magnifique. J'espère que les supporters viendront encore nombreux pour le match retour face à Barcelone. Leurs encouragements sont très importants pour nous et peuvent nous aider à décrocher un bon résultat. Mais aujourd’hui même si l’équipe a très envie d’y être, nous essayons de rester concentrées sur le match aller en Catalogne. »

Quels souvenirs conserves-tu de ta grande première au Parc des Princes face aux allemandes ?
« Jouer dans un tel stade face à une équipe d'un tel niveau, c'est certainement l'un des meilleurs moments de ma carrière. C'est la première fois que je dispute la Champions League et atteindre les demi-finales, c’est incroyable pour moi. J'essaie de profiter de chaque moment. »

Les supporters jouent un rôle important dans votre parcours européen cette saison…
« Oui, c'est vrai ils nous encouragent toujours, que l'on gagne ou que l'on perde, et au fur et à mesure que nous avançons dans la compétition, nous voyons que les supporters sont plus présents. Aujourd’hui, je n’ai qu’une seule envie, que l'on continue à bien jouer afin de faire venir toujours plus de monde. »

Avec trois buts, tu es la deuxième meilleure buteuse du club sur la scène européenne, ce n’est pas banal pour une joueuse à vocation défensive…
« Oui, je sais (rires), ce n'est pas si fréquent, mais bon, j'ai eu la chance de marquer trois buts. Et j'espère que je pourrais en marquer d'autres pour aider l'équipe. »