Ophélie Vellozzi : « Je réalise doucement »

Finaliste des championnats d’Europe juniors mercredi, la -57kg de la section judo du club a digéré son échec en finale pour savourer le premier podium continental de sa jeune carrière.

« Aujourd’hui, je suis évidemment contente. Mais, pour être honnête, mercredi soir il y avait beaucoup de frustration (sourire). Cela ne fait jamais plaisir de perdre une finale ! Mais avec le recul, je peux dire que je suis satisfaite de mon parcours. L’année dernière, lors de la même compétition, je perdais au deuxième tour… contre la même adversaire. Cette médaille d’argent symbolise donc ma progression et s’inscrit dans une bonne dynamique qui a commencé avec ma médaille de bronze aux championnats de France seniors l’année dernière.
Hier, je suis rentrée doucement dans ma compétition. Cela faisait deux semaines que je n’avais fait de judo et retrouver la sensation d’un judogi m’a fait un peu bizarre (rires). Mais plus la journée avançait et mieux je me sentais. Le combat clé a été je pense la demi-finale contre la judokate russe. On a un judo sensiblement identique. Je me suis alors dit que la première qui craquait avait perdu. Je me le suis répété en boucle jusqu’à la projeter lors du golden score !

Ophélie Vellozzi (novembre 2020) 1

Sur la finale, j’ai tout simplement manqué d’expérience. Mon adversaire serbe en a plus que moi, car elle sort déjà régulièrement sur les compétitions seniors.
Je finis donc mes années juniors sur une médaille internationale. Ma première ! Ce qui me motive encore plus pour, dès cette année, me positionner dans la course aux Jeux olympiques de 2024. »