Paris s’envole face à Nîmes

Le contexte :
Jeudi soir, le Paris Saint-Germain Handball prenait part à la 18ème journée de Lidl StarLigue. Une semaine après s’être rendu sur le terrain de son dauphin (Nantes), le leader du championnat accueillait cette fois le troisième, Nîmes, au Stade Pierre de Coubertin. Si le club de la capitale avait l’opportunité de reprendre six points d’avance sur le H (vainqueur 24h plus tôt de Saint-Raphaël, 29-33), l’USAM pouvait consolider sa place sur le podium et s’éloigner considérablement de Montpellier (quatre longueurs d’avance avant le coup d’envoi) en cas de succès.

Le résumé :
Pas besoin de tour de chauffe pour les Rouge et Bleu qui entament très bien leur rencontre (4’ : 4-1). Grâce à une défense de fer dirigée par Rodrigo Corrales et une attaque adroite menée par Nikola Karabatic et Gudjon Sigurdsson, ils creusent l’écart face à une équipe nîmoise qui offre pourtant une belle résistance (12’ : 8-4). A cette efficacité, nos joueurs rajoutent une dose de spectacle ! Ainsi, Nedim Remili marque d’un joli chabala (16’ : 11-7) alors que Sander Sagosen décroche la lucarne opposée dans un angle compliqué (21’ : 14-8). Mais à l’approche de la fin de la première période, le sort de la rencontre est encore loin d’être scellé, surtout lorsque le futur parisien, Elohim Prandi, s’emploie pour réduire la marque (27’ : 17-14). A la pause, Paris a cependant toujours trois unités d’avance (30’ : 18-15).

Au retour des vestiaires, malgré les efforts de Sander et Rodrigo, le match est toujours aussi serré (34’ : 20-17). Après avoir résisté aux assauts de l’USAM, les hommes de Raul Gonzalez parviennent tout de même à reprendre leur marche en avant. La ligne offensive ne loupe plus d’occasion alors que notre arrière-garde récupère plusieurs ballons qui se transforment en buts (36’ : 22-18). En quelques instants, le club de la capitale a de nouveau fait le trou (41’ : 26-19). Cet écart, il l’augmente encore avec la manière, à l’image du kung-fu de Dylan Nahi après une belle passe de Benoît Kounkoud (43’ : 28-19) ou du tir lointain de Nikola Karabatic, suite à une parade à bout portant de Rodri (47’ : 31-22). Dans ce contexte, Paris domine parfaitement les débats et prend un avantage de +10 après une réalisation de Benoît (49’ : 32-22). Dans les derniers instants, le suspens semble être dans les cordes (54’ : 36-25). Sander enfonce le clou et met un point final à la victoire parisienne (39-29).

Le Parisien du match : Rodrigo Corrales
L’attaque nîmoise pourtant très performante en championnat (troisième ligne offensive de Lidl StarLigue avec 519 unités avant la rencontre) a connu beaucoup difficultés jeudi soir ! Il faut dire qu’en face, s’est dressé une défense solide parfaitement suppléée par son dernier rempart, Rodrigo Corrales. L’international espagnol a remporté 40% de ses duels avec ses adversaires en repoussant 17 de leurs tentatives.

/media/112111/_ag26137.jpg

Le mot : Invincible
Après 18 journées de Lidl StarLigue, les Rouge et Bleu sont toujours invaincus ! Ils restent donc sur une série de 21 rencontres sans la moindre défaite en championnat si l’on prend en compte les trois derniers matchs de la saison 2018-2019. Une belle série qui leur permet d’occuper le premier rang du classement, avec six points d’avance sur leur premier poursuivant (Nantes) et désormais neuf sur le troisième (Nîmes).

Dans le viseur :
Le Paris Saint-Germain Handball se lance à présent dans une semaine de coupes ! Dimanche après-midi, il recevra Dunkerque, à l’occasion de son quart de finale de Coupe de France. Le rendez-vous suivant aura lieu le samedi 14 mars, du côté de l’Antarès du Mans pour le Final4 de Coupe de la Ligue. Notre équipe affrontera Toulouse en demi-finale. En cas de victoire, elle rencontrera le lendemain le vainqueur de l’opposition entre Nantes et Chambéry.

(Crédits : TeamPics/PSG)