Une précieuse victoire à Munich !

Equipe première

Le Paris Saint-Germain s’est imposé face au Bayern Munich, lors du quart de finale aller de la Ligue des Champions après un match héroïque (2-3). Retour sur la victoire !

Après avoir frappé un grand coup face au FC Barcelone lors du tour précédent, les Parisiens retrouvaient les joutes européennes avec un nouveau choc au sommet face au tenant du titre : le Bayern Munich. Pour disputer cette rencontre enneigée, Mauricio Pochettino avait aligné un 11 des grands soirs.

Ce remake a offert un rapport de force de très haut niveau technique entre les deux derniers finalistes. L’entame de match a vite planté le décor : si les Bavarois ont attaqué très fort, ce sont bien les Parisiens qui ont trouvé l’ouverture dès les premières minutes, grâce à une action splendide du tandem Neymar Jr-Kylian Mbappé, avec un service parfait du Brésilien pour le Français, dont la frappe sèche a fait mouche (0-1, 3e).

Concentration extrême, abnégation dans les duels, précision dans l’utilisation du ballon : pas de doute, nos Rouge et Bleu étaient dans le bon ton ! Invités à redoubler d’efforts à l’autre bout du terrain pour répondre à la pression intense des Bavarois, les défenseurs parisiens ont aussi pu compter sur l’explosif Keylor Navas, qui a fait le show sur sa ligne pour sauver les siens (1e, 9e, 19e, 20e) ! Une ténacité payante. Car sur une nouvelle ouverture millimétrée de Neymar Jr, le capitaine Marquinhos a doublé la mise d’une finition clinique (0-2, 27e) juste avant de sortir sur blessure.

Eric Maxim Choupo-Moting, parvenu à réduire l’écart (1-2, 38e), a conclu cette première mi-temps sans temps mort : glacée dans les airs mais brûlante sur le terrain. Et ce rythme soutenu n’est pas retombé après le repos, bien au contraire. Neymar Jr et Kylian Mbappé ont continué à semer la panique dans la défense bavaroise (51e), Keylor Navas à faire chauffer les gants (51e, 52e), tandis que Thomas Müller égalisait de la tête sur coup-franc (2-2, 60e).

Mais avec une persévérance admirable, nos Parisiens se sont accrochés pour résister aux assauts des pensionnaires de l’Allianz Arena, tout en tentant de jouer chaque contre à fond. Et une fois encore, les Rouge et Bleu ont été récompensés ! D’une frappe imparable, Kylian Mbappé a conclu magistralement un mouvement collectif de haute voltige (2-3, 67e). L’ultra efficacité des Parisiens a payé !

Admirables pour défendre ensemble, surmotivés pour attaquer ensemble : les Rouge et Bleu ont tout donné pour résister aux vagues adverses jusqu’au coup de sifflet, signant une victoire précieuse pour ce premier acte. Il faudra désormais confirmer dans une semaine, pour un final qui se nouera dans l’antre du Parc des Princes.