50 matches de légende : Le show Larqué face à Bastia !

Dans le cadre du 50e anniversaire du club de la capitale, PSG.FR vous propose de revivre quelques-uns des plus grands matches de l'histoire du Paris Saint-Germain. Aujourd'hui, retour sur la performance exceptionnelle de Jean-Michel Larqué face à Bastia, le 8 septembre 1978.

/media/192265/bastia-1200-675-1.jpg

C’est un Paris Saint-Germain convalescent qui accueille Bastia au Parc des Princes, pour le compte de la 10e journée de championnat. Malgré le renfort des internationaux Dominique Baratelli et Dominique Bathenay, les Parisiens ont raté leur début de saison : deux victoires seulement en neuf matches pour les Rouge et Bleu.

La décision de Jean-Michel Larqué de rechausser les crampons et d’abandonner son poste d’entraîneur deux semaines plus tôt a permis aux Parisiens de remonter en milieu du classement (une victoire et trois matches nuls lors des 4 dernières rencontres) mais le public du Parc des Princes attend toujours un premier succès à domicile pour une équipe désormais dirigée par Pierre Alonzo.

/media/192266/bastia-1200-675-2.jpg

Le défi est grand face à Bastia, meilleure attaque du championnat, qui vient d’inscrire cinq buts contre Nancy, dont un doublé de Johnny Rep, la star hollandaise de l’équipe corse. Plus de 30 000 curieux sont présents au Parc des Princes, pour un match équilibré lors des 30 premières minutes de la rencontre.

Jean-Michel Larqué redevient alors le meneur de jeu légendaire de Saint-Étienne : le numéro dix parisien centre de la gauche vers Carlos Bianchi qui ouvre le score d'une pichenette (1-0, 33e), avant que sur un corner frappé par Larqué, Dominique Lokoli puis Armando Bianchi démarquent Jean-Marc Pilorget qui double la mise (2-0, 39e).

/media/192267/bastia-1200-675-3.jpg

Le Paris Saint-Germain a fait le plus dur juste avant la pause, Bastia se découvre pour revenir au score et les contres parisiens mettent à mal une défense corse dépassée : Larqué sollicite Eric Renaut, François M'Pelé récupère le ballon et centre vers Renaut qui a poursuivi son effort. La tête plongeante de ce dernier ne laisse aucune chance au gardien de but corse, Weller (3-0, 57e). Le festival Larqué n'est pas terminé : il est également à l'origine du dernier but parisien en servant M'Pelé qui centre vers Carlos Bianchi. Le buteur argentin contrôle et fusille l'infortuné Weller (4-0, 60e).

Le Paris Saint-Germain s'impose avec la manière et le public apprécie le récital des Rouge et Bleu. Larqué, radieux au coup de sifflet final, savoure ce moment intense : « Je suis heureux. Quatre buts marqués, aucun encaissé devant la meilleure attaque du championnat, c'est un joli bilan. Cette victoire a fait plaisir au public et doit redonner confiance et assurance à toute l'équipe. Maintenant, c'est reparti pour le Paris Saint-Germain ! »

Ce succès restera pourtant sans lendemain, Pierre Alonzo sera remplacé par Velibor Vasovic et Jean-Michel Larqué, après quelques matches joués au poste de défenseur central, quittera le club parisien avant de se lancer dans une carrière de journaliste sportif et former un célèbre duo avec Thierry Roland.

/media/192268/bastia-1200-675-4.jpg

PARIS SAINT-GERMAIN - SC BASTIA : 4-0 (1-0)
D1 - 10e journée
Parc des Princes - 30 596 spectateurs
Buts : C. Bianchi (33e, 60e), Pilorget (39e) et Renaut (57e).
PARIS SAINT-GERMAIN : Baratelli - Pilorget, Morin, Renaut, Lokoli - Bathenay, Adams, Larqué - A. Bianchi, C. Bianchi, M’Pelé. Entraîneur : Pierre Alonzo.
BASTIA : Weller - Cazes, Rijsbergen (Desvignes, 46e), Mignot, Marchioni - Lacuesta (Aussu, 82e), Krimau, Papi - Rep, Barthelemy, Ihily. Entraîneur : Pierre Cahuzac.