Nedim Remili : « On est parti de trop loin »

Dimanche, en fin d’après-midi, le Paris Saint-Germain Handball s’est incliné en quatre de finale de Coupe de France, face à Montpellier (32-31). Malgré une belle fin de rencontre, les Rouge et Bleu ont payé leurs maladresses, comme le confirment Jesus Gonzalez, Uwe Gensheimer et Nedim Remili.

Jesus Gonzalez (entraîneur adjoint du Paris Saint-Germain Handball) :
« C’est très difficile pour nous… Nous avons perdu beaucoup de balles et comme nous étions à sept joueurs de champ, nous l’avons payé très cher. Nous aurions pu changer la donne en fin de match, mais nos erreurs techniques ne nous ont pas permis de le faire. On doit se remettre dans le bon sens pour les autres compétitions. Mais aujourd’hui, c’est difficile de se projeter, car la déception est toujours là. »

Uwe Gensheimer (ailier gauche du Paris Saint-Germain Handball) :
« Nous avons eu plusieurs occasions pour recoller, mais nous avons perdu trop de ballons et après l’écart était plus conséquent. Nous ne sommes pas passés loin d’inverser la tendance. Mais sur l’ensemble du match, Montpellier mérite sa victoire. La déception est très grande… Mais dans une semaine, nous avons le Final4 de Coupe de la Ligue à jouer et il faut se consacrer à ça. »

Nedim Remili (arrière droit du Paris Saint-Germain Handball) :
« On est parti de trop loin pour revenir, même si on s’est bien battus. Nous sommes éliminés de la Coupe de France, mais il faut rester positifs et essayer de voir ce qui n’a pas marché. Tout n’est pas à jeter, ce n’est que notre deuxième défaite. Il faut que l’on se remette au travail comme on a pu le faire auparavant. Nous devons aller chercher le premier titre de la saison, la semaine prochaine en Coupe de la Ligue. »

(Crédits : PatriciaSports)