Paris maintient la pression

Equipe première

Le Paris Saint-Germain s'est imposé sur la pelouse de Strasbourg ce samedi soir, 4-1, et retrouve le chemin de la victoire, maintenant ainsi la pression sur le LOSC.

Entre deux quarts de finale de Champions League, Mauricio Pochettino avait choisi de faire tourner... Dans la mesure du possible ! Avec un onze séduisant, les Parisiens voulaient faire oublier la défaite face à Lille samedi dernier, et recoller aux Dogues, vainqueurs ce vendredi à Metz, en ouverture de la 32e journée.

Les Parisiens prennent la mesure de la rencontre, et envoient la première banderille. Pablo Sarabia arme une frappe pied gauche qui passe au-dessus de la cage de Sels (7e). Décalé par Paredes, Bakker adresse un centre-tir que Sels détourne au pied de son montant, quelques minutes plus tard (12e). Les Rouge et Bleu sont récompensés de leurs efforts de début de partie peu après le quart d'heure de jeu, quand Mbappé provoque deux adversaires dans la surface alsacienne, avant de se mettre sur son pied gauche et frapper en force, croisé, dans un angle impossible, pour trouver le petit filet opposé (0-1, 16e).

Mbappé et Kean permutent constamment, déstabilisant sans cesse la défense strasbourgeoise. Les espaces se créent alors, et Sarabia en profite pour inscrire le deuxième but de siens, servi plein par Danilo. L'Espagnol se retourne adroitement d'un contrôle orienté et vient tromper du plat du pied Mats Sels, Paris s'envole déjà (0-2, 27e). Kean clôture la première période par un nouveau but, parfaitement lancé par Mbappé. L'international italien frappe en première intention et ne laisse aucune chance au portier adverse, à l'angle pourtant fermé (0-3, 44e).

Sahi parvient à réduire l'écart à l'heure du jeu, d'une jolie reprise de volée, devant Rico, entré à la place de Navas à la pause (1-3, 62e). Prcic fait ensuite passer un frisson dans les dos des Parisiens, sur une frappe légèrement trop enveloppée, qui passe juste à côté du poteau (70e). Mais Paredes se fend d'un coup franc merveilleux, pied droit, côté opposé, après une faute obtenue par Mbappé, et les Parisiens reprennent un avantage plus confortable (1-4, 78e). Succès validé, les trois points rentrent à Paris, et les Rouge et Bleu reviennent dans la roue des Lillois, pour une course au titre plus que jamais palpitante.