Daniel Narcisse : « Difficile de trouver les bons mots »

Le capitaine du Paris Saint-Germain Handball prendra sa retraite à l'issue de cette saison. Découvrez ses premiers mots à l'issue de cette annonce. 

Comment en es-tu arrivé à décider de mettre un terme à ta carrière de joueur professionnel ?
Daniel Narcisse : « Ça fait déjà un petit moment que j’y réfléchis. En début de saison, après une bonne préparation, j’avais encore l’envie et la santé pour jouer une année supplémentaire avec le Paris Saint-Germain Handball. Mais petit à petit, j’ai connu quelques pépins physiques et j’ai aussi beaucoup échangé avec le club autour de mon avenir, d’une possible reconversion et des futures évolutions que Paris allait connaître. Après avoir pesé le pour et le contre et ces discussions, cette décision a semblé plutôt logique dans mon esprit. »

Qu’as-tu ressenti au moment d’annoncer ton choix à tes proches et à tes coéquipiers ?
« Tout c’est un petit peu mélangé dans ma tête. Je ne pensais pas que ça serait aussi difficile d’annoncer cette décision à mon entourage dans un premier temps, puis aux autres joueurs ensuite. Je suis quelqu’un d’assez pudique, je n’ai pas pour habitude de montrer mes émotions. Parler de l’équipe ou des autres ne m’a jamais posé de problème. Mais lorsque tu te retrouves au centre de tout ça, c’est beaucoup plus compliqué. J’ai eu du mal à trouver les bons mots et ça n’a pas été un moment facile.»

Maintenant que cette annonce a été faite, comment vas-tu aborder cette fin de saison ?
« Tout au long de ma carrière, j’ai pris beaucoup de plaisir en jouant au Handball. Ma seule passion pour ce sport a toujours été une source de motivation suffisante pour me donner envie de rentrer sur un terrain. Maintenant, je sais qu’il me reste encore un mois et demi pour faire ce que j’aime profondément, avec mes coéquipiers, dans cette équipe. Nous avons, avec le Paris Saint-Germain Handball, des objectifs forts à remplir. Je vais tout faire, sur et en dehors du terrain, pour nous permettre d’aller chercher le plus de trophées possibles. Ma priorité : faire encore gagner Paris ! »

Quels souvenirs importants gardes-tu de tes 5 saisons passées au Paris Saint-Germain Handball ?
« J’ai beaucoup de très bons souvenirs avec cette équipe depuis mon arrivée. Notamment les deux premières saisons que j’ai faites ici. Malgré beaucoup de travail fourni, nous ne sommes pas parvenus à remporter le Championnat de France la première année. Nous avons dû réfléchir ensemble et après des moments difficiles, nous avons réussi à nous remobiliser et à trouver des solutions pour aller chercher à nouveau ce titre de Champion. C’est une période qui a été importante je pense, à la fois pour le club mais aussi à titre personnel.
Après je suis aussi très fier d’avoir pu participer 2 fois d’affilée à un Final4 de Ligue des Champions avec un club français. Malheureusement, ça ne s’est pas encore terminé comme on le voulait, mais ce sont des résultats qui contribuent à faire de Paris un des plus grands clubs d’Europe. »

Quels sont tes projets pour la suite de carrière, hors des terrains ?
« Après plus de 20 ans à évoluer comme handballeur professionnel, je pense que je vais déjà commencer par me reposer un petit peu, quelques jours peut-être (rires).
Depuis 1998, je vis de ma passion et ça n’a pas non plus été sans sacrifice pour moi, ou pour ma famille. Maintenant, je sais aussi que je ne vais pas m’éloigner trop longtemps. Je continuerai d’évoluer au sein du Paris Saint-Germain Handball, mais plus en tant que joueur, c’est une certitude ! Avec le club, nous allons prendre le temps de définir le périmètre de mes futures missions. »