Trois nouvelles têtes chez les Rouge et Bleu

Alors que les athlètes du PSG Judo enchaînent actuellement les entraînements lors des stages nationaux de juillet, ils sont trois à y étrenner leurs judogis aux couleurs de la capitale : Clara Wentzler (-63kg), Driss Masson Jbilou (-60kg) et Khamzat Saparbaev (-100kg). Bienvenue au club !

Qui dit période estivale dit bien souvent mercato d’intersaison dans le sport de haut niveau. Le judo n’échappe pas à cette règle, et la section du PSG voit ainsi arriver dans ses rangs trois jeunes athlètes que les observateurs des catégories jeunes n’ont pu manquer ces dernières années, et notamment lors des derniers championnats de France juniors qui ont vu Khamzat Saparbaev atteindre la finale des -100kg après que Clara Wentzler (-63kg) et Driss Masson Jbilou (-60kg, tenant du titre en -55kg alors qu’il n’était encore que cadet, performance rarissime) ne s’adjugent le bronze. « Notre idée première va être de bien les accompagner dans leur installation sur Paris, où Clara et Driss rejoignent le collectif national rattaché à l’INSEP que rallie pour sa part comme interne Khamzat », souligne Nicolas Mossion, responsable du haut niveau. Intégrés au groupe dès le stage de reprise de Morillon (Haute-Savoie) début juillet, ils ont tous les trois facilement pris leurs marques auprès de leurs nouveaux partenaires d’entraînement qu’ils avaient pour la plupart déjà croisés sur les pôles espoirs et pôles France ou lors des rassemblements nationaux. « Je me suis sentie bien accueillie, avec déjà l’impression de trouver ma place », appréciait ainsi Clara Wentzler, transfuge de l’Alliance Judo 54 et jusque-là au pôle France de Strasbourg comme Khamzat Saparbaev (dix-neuf ans depuis mai dernier, photo ci-dessous), pour sa part « flatté que le meilleur club jeunes de France le contacte ».

Khamzat Saparbaev (mars 2020)

Briller à l’international, voilà désormais le leitmotiv de ces trois judokas, qui entendent rendre au plus vite la confiance qui a été placée autour d’eux. Titulaire des championnats d’Europe et du monde cadets 2019 en -55kg et parmi les forts potentiels de la génération 2002, Driss Masson Jbilou compte remettre le couvert en juniors dans sa nouvelle catégorie des -60kg. « En quittant le JKC Frontignan pour le PSG Judo, je m’inscris dans une nouvelle optique de performance qui doit m’amener à remporter le titre national pour prétendre à l’équipe de France juniors », explique celui qui va suivre à la rentrée une licence MIPI (Mathématiques - Informatique - Physique - Ingénierie) à la Sorbonne. Sans oublier les championnats de France seniors de la fin d’année, sur lesquels les trois auront une carte à jouer. « Après avoir terminé cinquième à Amiens en novembre dernier, j’espère bien grimper sur le podium dès 2020 », pose notamment Clara Wentzler, également pressée de s’aligner du haut de ses vingt printemps sur les coupes européennes seniors pour pouvoir s’étalonner. Pour les deux garçons, l’occasion d’inscrire leurs noms au palmarès du club de la capitale leur sera donnée dès octobre à Brest à l’occasion des championnats de France seniors par équipes de première division.