Teddy Riner rejoint Romane Dicko à Tokyo !

Ce n’était une surprise pour personne mais la fédération française de judo a officiellement annoncé ce mardi la sélection de Teddy Riner pour les Jeux olympiques de Tokyo cet été. Marie-Ève Gahié devra pour sa part se contenter des championnats du monde de Budapest en juin, tandis qu’Alpha Oumar Djalo demeure en ballotage en -81kg.

Deux semaines après l’annonce de la première participation aux Jeux de Romane Dicko (+78kg), c’est un deuxième athlète du PSG Judo qui est assuré de combattre cet été au Japon. Et non des moindres puisqu’il s’agit de Teddy Riner (+100kg), médaillé de bronze en 2008 avant de s’offrir les deux éditions suivantes, à Londres en 2012 et à Rio de Janeiro en 2016. Un nouveau succès individuel – il entrera en lice le 31 juillet, tout comme Dicko – lui permettrait de dépasser le super léger japonais Tadahiro Nomura, triple vainqueur entre 1996 et 2004, pour devenir définitivement le plus grand de tous. Mieux, avec l’entrée au programme olympique de l’épreuve par équipes mixtes, il pourrait s’offrir un incroyable doublé au pays du judo.

Marie-Eve Gahié (avril 2021) 1

Des Jeux olympiques qui se dérouleront malheureusement sans Marie-Ève Gahié (-70kg, ci-dessus), les sélectionneurs ayant finalement préféré sa rivale nationale Margaux Pinot, vice championne d’Europe le week-end dernier à Lisbonne. À vingt-quatre ans, la championne du monde 2019 a encore de quoi voir venir, à commencer par les championnats du monde de Budapest, où elle ira défendre son titre le 10 juin prochain.

Alpha Djalo (avril 2021) 1

Enfin, le suspense reste entier pour Alpha Oumar Djalo (-81kg, en action judogi bleu ci-dessus), pour l’heure non qualifiable mais toujours premier Français de la catégorie. Le Parisien qui devra impérativement faire le plein de points lors du prochain Grand Chelem de Kazan (Russie) et des mondiaux hongrois, qui scelleront la course olympique.