«On espère revoir bientôt le Paris Saint-Germain»

Jacques, Président du PSG Fan Club Cameroun nous raconte l'impact de la crise sanitaire du COVID-19 sur sa vie de tous les jours et actions humanitaires mises en place par le fan club.

Plus de deux mois se sont écoulés depuis le début de la crise sanitaire du COVID-19 et pour les supporters sur Paris Saint-Germain, le manque se fait de plus en plus ressentir. Jacques, président du fan club Cameroun, nous parle de son nouveau quotidien.

« Au Cameroun on essaye de vivre au rythme de la pandémie. L'impact de ce virus a complètement changé notre quotidien. L'absence de football et plus particulièrement du Paris Saint-Germain nous touche énormément. Mais on a la chance d'avoir un fan club avec une forte activité sociale et humanitaire », nous a expliqué ce mordu du club francilien.

/media/161815/photo-2020-05-23-17-44-01.jpg

Il se confie aussi sur les actions mises en place par son fan club : « Actuellement le fan club mène une action sociale importante. On se mobilise pour faire une opération début juin qui vise à soutenir le personnel soignant. On ira donner notre contribution à certains hôpitaux. Via notre communication digitale on essaye de sensibiliser le maximum de membres et de personnes. On a la chance d'être une centaine dans le fan club donc on peut prendre ce genre d'initiative. Nous avons aussi organisé une campagne de sensibilisation sur les gestes barrières.»

Jacques reste au courant de l'actualité de son club et profite avec fierté du neuvième titre de champion de France des Rouge et Bleu, tout en gardant l'espoir d'un beau parcours pour la suite de la Champions League : « Malgré l'arrêt précipité du championnat, on est très heureux de pouvoir remporter un nouveau titre. On était assez confiants sur notre parcours en championnat, l'équipe enchaînait les bons résultats avec régularité. Donc ce titre est totalement mérité.»

Et il n'a pas manqué l'occasion d'évoquer la compétition reine : « En ce qui concerne la Champions League, on sait que ça va être assez compliqué si l'équipe n'enchaîne pas les matchs avant de reprendre mais on est confiants surtout lorsque l'on voit la combativité et la détermination que les joueurs ont eu pour éliminer Dortmund au tour précédent. C'était la fête ici après cette qualification en quarts de finale, il s'est passé quelque chose d'important ce soir-là dans l'histoire du club. On a ressenti beaucoup de fierté après ce match lorsque l'on a vu la communion entre les joueurs et les supporters.»

/media/161814/photo-2020-05-23-17-43-59.jpg

Face à cette crise, Jacques souhaitait passer un dernier message : « Aujourd'hui j'envoie mon soutien au personnel soignant qui est vraiment en guerre contre ce virus. Ce sont nos héros et j'espère qu'ils recevront un hommage et des remerciements à la hauteur de ce qu'ils font pour nous au quotidien. Il faut que tout le monde reste prudent en espérant revoir bientôt le Paris Saint-Germain.»