Nicolas Mossion : « Se qualifier pour la Champions League »

Qualifiées pour l’Europa League qui aura lieu ce samedi à Prague, les équipes féminine et masculine du PSG Judo combattront avec un objectif ambitieux et assumé en République tchèque : se qualifier pour la prochaine Champions League.

Depuis les deux médailles de bronze nationales glanées à Perpignan mi-novembre, les deux équipes féminine et masculine ont pris le mors aux dents pour préparer au mieux ces championnats d’Europe des clubs – Europa League de ce 11 décembre. Des retrouvailles avec l’épreuve continentale pour le club parisien que Nicolas Mossion, responsable du haut niveau, aborde sans ambiguïté quant à ce qu’il attend de ses vingt engagés (dix féminines et dix masculins). « Notre objectif est de qualifier les deux équipes pour la Champions League 2022. Pour cela, un podium pourrait suffire pour les masculins. Par contre, une victoire sera sans doute impérative pour les féminines car, avec la présence cette saison de nombreuses équipes féminines tricolores en Champions League (un nombre limité d’équipes par pays est fixé dans cette compétition, NDLR), remporter cette Europa League serait le meilleur moyen d’en être la saison prochaine. »

Marie-Ève Gahié (décembre 2021)
Pour ce faire, les Rouge et Bleu pourront non seulement compter sur  leurs principales têtes d’affiche, dont les champions olympiques par équipes Teddy Riner, Amandine Buchard et Romane Dicko, et la championne du monde 2019 Marie-Ève Gahié (ci-dessus), mais aussi sur trois renforts : la Néerlandaise Sanne Vermeer (médaillée de bronze européenne et mondiale 2021) en -63kg, le Moldave Denis Vieru (médaillé mondial 2019 et récent vainqueur du Grand Chelem d’Abou Dhabi)en -66kg et l’Ouzbek Davlat Bobonov (vice champion du monde 2021 et médaillé de bronze olympique cet été à Tokyo) en -90kg. « Nous avons choisi ces combattants pour doubler ces trois catégories avec des judokas habitués du très haut niveau, qui nous apporteront leur expérience. Notre idée n’est pas de les prendre pour un « one shot », mais plutôt d’essayer de construire quelque chose de durable, d’établir un vrai lien entre eux et le club. »

Faiza Mokdar Eniel Caroly (décembre 2021)

À noter toutefois l’absence d’Alpha Djalo (-81kg), champion de France depuis un mois mais blessé à un doigt et forfait suite à une légère intervention chirurgicale.

Un événement que l’équipe au complet prépare cette semaine entre entraînements spécifiques et activités de cohésion, avant un décollage prévu ce jeudi pour Prague. « Je les sens impliqués, concernés et mieux préparés qu’à Perpignan où, pour nos médaillés olympiques, il s’agissait de leur première compétition depuis Tokyo. Il y a une très bonne cohésion entre les membres de l’équipe de France seniors et nos plus jeunes. Nous avons deux belles équipes. Maintenant, il n’y a plus qu’à faire le boulot », conclut Nicolas Mossion.

Suivez le parcours des deux équipes du PSG Judo ce samedi sur les réseaux sociaux de la section.