Magassa et Goueffon iront aux « France »

À l’occasion des sept demi-finales qualificatives pour les championnats de France seniors première division, Habi Magassa (-78kg) et Yhonice Goueffon (-66kg) ont décroché leurs tickets pour le grand rendez-vous national d’Amiens en novembre prochain.

Ils étaient six judokas parisiens sur le pont en ce premier week-end de mai. Du côté de Lormont (Gironde), Yhonice Goueffon (-66kg) a traversé sans trembler son tableau pour décrocher la victoire, sans encaisser la moindre valeur de la journée. « Malgré la fatigue du moment, Yhonice a une nouvelle fois su répondre présent pour assurer le travail », salue Nicolas Mossion, entraîneur du PSG Judo. Mission accomplie pour le médaillé de bronze des derniers championnats de France juniors, septième des mondiaux juniors en octobre dernier en -60kg.

À Paris, seule Habi Magassa (-78kg) est parvenue à grimper sur le podium, concédant une défaite en quart de finale avant de remonter les repêchages pour s’offrir le bronze. « Après avoir sorti la vice championne de France juniors, Habi commet une erreur au tour suivant, regrette Nicolas Mossion. Mais elle a le mérite de faire l’effort ensuite pour prendre cette troisième place et cette qualification. » Ça n’est passé pas loin pour Joris Agbegnenou (-90kg), battu logiquement dès son entrée en lice contre le futur vainqueur avant de céder au troisième tour de repêchages pour finir septième. Opposé lui aussi au futur médaillé d’or pour son premier combat, Widdman Laudort (-81kg) n’a pas trouvé la solution en repêchages, que n’avaient pas la chance de disputer Carla Nzossi Elecka (-70kg) et Israil Dakayev (-66kg) puisque éliminés en huitième de finale par des adversaires qui n’atteignaient pas les demi-finales. « En termes de performance mais aussi d’état d’esprit, le week-end est mauvais, situe l’entraîneur du club parisien. Certains ont pris l’évènement à la légère, c’est décevant. Maintenant, place aux championnats de Paris deuxième division le 19 mai prochain pour ceux qui ne se sont pas qualifiés, ainsi que pour Mélanie Vieu (-48kg) et Christopher Mvuama (-100kg), remis de leurs blessures contrairement à Lalou Lebrun (-52kg) et Heydar Ouchen (-55kg) qui devront patienter jusqu’à l’année prochaine. »

En attendant cette nouvelle épreuve et les résultats des autres voies de qualification, ils sont donc pour le moment six à représenter le club de la capitale à Amiens dans six mois, les champions de France juniors Hugo Métifiot (-73kg), Eniel Caroly (-90kg) et Tanou Keita (-100kg) étant automatiquement invités tandis que Faiza Mokdar (-52kg) est solidement installée parmi les quatre meilleures de sa catégorie à la ranking list nationale et sera également de la partie dans la Somme pour défendre son titre.