Khabib Nurmagomedov en visite

Présent à Paris cette semaine, le combattant UFC Khabib Nurmagomedov a vécu deux jours en Rouge et Bleu, mercredi et jeudi.

Notamment accompagné de son compatriote champion olympique de judo Tagir Khaybulaev, le Russe s’est tout d’abord rendu au Parc des Princes mercredi pour assister à la rencontre de la 5e journée de la phase de groupes de l’UEFA Champions League et à la victoire 2-1 du Paris Saint-Germain face à Liverpool… un score qu’il avait d’ailleurs pronostiqué au micro de PSG TV ! L’occasion pour lui de rencontrer Nasser Al-Khelaïfi à la mi-temps, ce dernier lui offrant un maillot third noir issu de la collaboration avec Jordan. Quelques minutes après le coup de sifflet final, le champion des poids légers de l'UFC est allé à la rencontre de Kylian Mbappé et ses coéquipiers dans leur vestiaire, afin de fêter le succès rouge et bleu à leurs côtés.

Le lendemain, le natif de Makhatchkala a pris la direction du Dojo Paris Saint-Germain Judo à l’invitation du Président du club de la capitale et de Djamel Bouras, Président de la section judo. Sur place, « The Eagle » a réalisé une séance d’entraînement aux côtés des judokas parisiens. « C’est un honneur de s’entraîner avec ces gars, a précisé celui qui est invaincu depuis ses débuts professionnels. J’adore le judo, la discipline est fantastique. A travers ce sport, on inculque le respect et la discipline. C'est un sport très important pour les jeunes. »

Un moment également apprécié par les judokas du club, à l’image de Yhonice Goueffon. « J’ai rencontré Khabib, un très grand combattant, a expliqué celui qui évolue dans la catégorie des moins de 60 kilos. J’ai combattu avec lui au sol et, franchement, il est très fort ! Il s’aide beaucoup de ses jambes, c’est assez différent de nos combats au sol. » « Khabib est un grand champion, a précisé Djamel Bouras. Il possède un gros mental, est très fort. Je l’apprécie énormément. Tagir et lui ont voulu voir comment l’on travaillait. Ils ont apprécié ! J’ai fait venir mes athlètes pour leur montrer qu’avec le travail, tout est possible. Je souhaite que nos jeunes côtoient les champions et progressent, avec 2024 en ligne de mire. »