Frédéric Demontfaucon : «Le Paris Saint-Germain m’a permis d’atteindre le haut niveau»

Le grand champion français de Munich en 2001 a largement construit sa légende au Paris Saint-Germain, qui fut, à plusieurs égards, décisif dans son parcours.

« Moi qui venais de clubs comme Avalon puis Dijon, le Paris Saint-Germain fut un autre monde et j’en ai gardé un très bon souvenir. J’y ai croisé les grands champions de l’époque, les Bouras, Douillet et quelques autres, mais aussi un groupe assez fantastique, avec les Mongelas, Mandin, Mure, Euclide, Brunet, Taurines, Soyer, Girardey, Nechar, Mondenx et bien d’autres, comme Didier Charles qui est devenu un ami très proche. Il y avait aussi les étrangers, notamment les Anglais, le champion du monde Graeme Randall et deux légers très bons judokas et très marrants. C’était une ambiance très particulière, assez hétéroclite. Il y avait différentes générations, différentes mentalités… Nous avions cette surface de tapis énorme à l’Aquaboulevard, c’était atypique, une autre dimension, même si j’ai toujours regretté de ne plus avoir de contact avec les jeunes du club, comme c’est le cas aujourd’hui.

Le Paris Saint-Germain a été important dans ma vie sur deux plans essentiels : Ce fut le grand club qui m’a vraiment permis d’atteindre le haut niveau à titre individuel, et de vivre de grands moments de compétition avec ce groupe. Nous avons notamment fait plusieurs finales du championnat d’Europe des clubs dans la salle d’Abensberg, avec les supporters, les tambours, leurs kimonos bariolés jaune et noir, c’était énorme. Une expérience vraiment unique et impressionnante. Un show, quelque chose de différent, mais, je dois le dire, qui était à vivre. Le championnat par équipes allemand me plaît pour cela. Un engouement public, une passion qu’on ne voit pas trop ailleurs.

Ce que je dois aussi au Paris Saint-Germain, c’est ma rencontre avec Jean-Pierre Gibert. C’était l’entraîneur de ce groupe et c’est lui qui avait voulu ma venue. J’avais soif d’apprendre et lui de donner, et j’ai découvert la richesse infinie de son patrimoine technique. Il a contribué de façon décisive à me permettre d’atteindre le tout meilleur niveau mondial. »

 

Frédéric Demontfaucon, médaillé olympique 2000 et champion du monde 2001, membre du Paris Saint-Germain de 1996 à 2002.