Cap sur les championnats de France juniors par équipes !

À peine les championnats de France individuels seniors passés, avec deux médailles pour Mélanie Vieu (finaliste en -48kg) et Ophélie Vellozzi (troisième en -57kg), que le club a déjà en ligne de mire les championnats de France juniors par équipes, avec notamment la défense de son titre pour les masculins.

C’est le grand objectif de cette fin d’année 2019. Si l’équipe masculine est qualifiée d’office en tant que tenante du titre, les juniors féminines devront passer par une phase régionale, qui se tiendra ce dimanche 17 novembre à Nanterre, pour tenter de se qualifier pour les championnats de France juniors par équipes (le 8 décembre à Villebon-sur-Yvette en Essonne).

Lalou Lebrun - Laura Espadinha (octobre 2019)

Une compétition régionale pour laquelle le groupe féminin sera composé d’Habi Magassa, Lalou Lebrun, Laura Espadinha (ci-dessus), Ophélie Vellozzi, Juliette Diollot et Martha Fawaz (en bleu et blanc ci-dessous). L’objectif ? Une qualification permettant de se projeter vers le podium national, tout comme les garçons qui tenteront de faire le doublé après leur sacre de 2018. « Nous sommes très ambitieux, déclare Nicolas Mossion, responsable du haut niveau. Attention à la forte concurrence, aussi bien au niveau féminin, avec notamment FLAM 91 ou Sainte-Geneviève Sports Judo, qu’au niveau masculin avec le Stade Bordelais, FLAM 91 ou le JC Chilly-Mazarin Morangis. Cela va donc être costaud mais nous avons les moyens de viser très haut. »

Juliette Diollot - Martha Fawaz (octobre 2019)

Une séquence de compétitions par équipes qui se poursuivra le week-end suivant (23-24 novembre) avec le championnat Île-de-France seniors. Une compétition à laquelle participera l’équipe masculine, qui devra finir sur le podium pour valider son ticket pour les championnats de France première division par équipes qui auront lieu le premier week-end de mars à Brest (Finistère).

groupe masculin (nov 2018)

Au niveau individuel, les bilans des championnats de France seniors qui ont eu lieu à Amiens au début du mois se poursuivent actuellement. « Il nous a paru indispensable de faire cela pour mettre en place les axes de travail et tracer les perspectives de sortie en compétition pour la suite de la saison, analyse Nicolas Mossion. Ainsi, il est d’ores et déjà prévu que les masculins participeront au tournoi national de Tergnier fin janvier et au tournoi international de Visé en Belgique début février. »