Une première festive

Handball

Vendredi soir, le Paris Saint-Germain Handball retrouvait le chemin de la compétition, lors de la première journée de Liqui Moly StarLigue. Au Stade Pierre de Coubertin, il recevait Istres et ses anciens Parisiens, Samuel Honrubia et Clément Gaudin.

Outre la reprise des choses sérieuses, c’était l’occasion de rendre un hommage à nos médaillés olympiques, dont les cinq français auréolés d'or, Yann Genty, Vincent Gérard, Luka Karabatic, Nedim Remili et Nikola Karabatic.

Après plusieurs mois d’attente, les Rouge et Bleu font de nouveau trembler les filets en match officiel ! Le premier à se mettre en évidence n’est autre qu’Adam Keita, qui remet les compteurs à zéro (2’ : 1-1). Pourtant, ce sont bien les visiteurs qui entament le mieux la rencontre et qui mènent les débats. Le portier istréen, Arnaud Tabarand, se montre efficace à plusieurs reprises et permet à son équipe de faire la course en tête (11’ : 6-7).

Quelques minutes plus tard, nos joueurs renversent le cours de la situation (15’ : 9-8). Après un jet de 7m transformé par Mikkel Hansen, le Club de la capitale voit d’ailleurs son avantage passer à +3 (18’ : 11-8). Si l’attaque à réglé la mire, la défense se met au diapason, à l’image du jet de 7m stoppé par Vincent Gérard (19’ : 12-8). C’est ensuite Nedim Remili qui s’envole dans les airs de Coubertin pour empêcher Tabarand de marquer depuis sa propre zone, dans la cage vide (22’ : 13-9). 

Istres termine le premier acte comme il l’avait commencé : en posant des problèmes aux Rouge et Bleu (27’ : 14-13). Il faut un chef d’œuvre d’Elohim Prandi, sur le buzzer, pour trouver la lucarne adverse et redonner de l’air aux Parisiens au repos.

Au retour des vestiaires, Paris accentue sa domination (34’ : 20-16). Les Rouge et Bleu profitent de ce très bon démarrage pour prendre pour la première fois de la partie cinq longueurs d’avance, après un missile de Nikola Karabatic (37’ : 21-16). Dans la foulée, Adama Keita, parfaitement servi par Elohim, vient gagner son duel avec son ancien partenaire du centre de formation, Clément Gaudin, et permet à son équipe de mener de six unités (39’ : 23-17).

Le temps passe et les hommes de Raul Gonzalez maitrisent toujours la situation (45’ : 25-20). Déjà à son avantage au sein de l’arrière garde parisienne en début de rencontre, Nedim s’illustre également face à la cible istréenne, en passant en revue toute la défense adverse avant de marquer en force (47’ : 28-22). Il reste moins de 10 minutes, notre équipe est en ballotage très favorable (52’. : 29-23). Encore plus lorsque Vincent fait lever Coubertin suite à une sublime double parade.

Le Paris Saint-Germain Handball est heureux de retrouver son public et lui fait savoir avec la manière. Dans les ultimes instants, Vincent remporte un nouveau face-à-face alors que sur le contre, Kamil Syprzak marque à l'aide d’une jolie roucoulette. Les Rouge et Bleu s’imposent et commencent idéalement leur saison 2021-2022. La prochaine étape sera européenne, du côté de Veszprém, pour la première journée d’EHF Champions League, jeudi prochain.

Les réactions de Vincent Gérard, Adama Keita et Raul Gonzalez :

(Crédits : A.Gadoffre/TeamPics/PSG)