Un nul loin de l’être

View this post on Instagram

Après une très belle partie, Paris et le @hbcnantes se quittent dos à dos ! #NANPSG

A post shared by Paris Saint-Germain Handball (@psghandofficiel) on Feb 27, 2020 at 1:29pm PST

Le contexte :
Le choc de la 17ème de Lidl StarLigue se disputait jeudi soir, du côté de la H Arena. Le leader du championnat (avec 16 victoires), le Paris Saint-Germain Handball, se déplaçait sur le parquet de son dauphin, Nantes. Les Rouge et Bleu pouvaient, en cas de résultat positif, s’offrir un 17ème succès hexagonal de rang cette saison, mais aussi reléguer son premier poursuivant à huit unités. Les Ligériens avaient quant à eux l’occasion de revenir à quatre unités de la pôle position.

Le résumé :
L’entame est délicate pour le club de la capitale… Maladroit face à la cage gardée par un excellent Cyril Dumoulin, il ne parvient pas non plus à stopper les offensives nantaises (3’ : 4-0). Les hommes de Raul Gonzalez se retrouvent donc d’entrée avec un lourd handicap qu’ils essaient de combler tout au long du premier acte (7’ : 6-3). Si à plusieurs reprises, ils ne sont pas loin d’y parvenir grâce à Sander Sagosen et Gudjon Sigurdsson (14’ : 8-6), les locaux, galvanisés par leurs supporters, réussissent à chaque fois à le repousser dans ses retranchements (22’ : 15-11). Dans les derniers instants, la réussite de Rodrigo Corrales conjuguée à celle de Nikola Karabatic permet cependant à notre équipe de presque revenir à hauteur de son adversaire au repos (30’ : 16-15).

/media/107602/_22i2688.jpg

Au retour des vestiaires, les enseignements des trente premières minutes semblent avoir été bien enregistrés. Ainsi, Nikola Karabatic remet les compteurs à zéro (32’ : 16-16), alors que Viran Morros profite d’une contre-attaque pour donner l’avantage aux Rouge et Bleu pour la première fois de la partie (35’ : 17-18). Débute alors un long mano à mano au cours duquel aucune des deux formations ne parvient véritablement à se détacher (44’ : 24-23). Emil Nielsen côté nantais et Rodrigo pour Paris se rendent la pareille et effectuent tous deux de très belles parades, laissant entrevoir un grand suspens à l’approche du money-time (50’ : 26-25). Celui-ci est toujours bien présent dans les ultimes secondes (59’ : 29-29). Malgré une tentative à bout portant pour le H, stoppée par notre gardien espagnol et une dernière offensive parisienne, finalement avortée, plus rien n’est marqué (29-29).

Le Parisien du match : Rodrigo Corrales
Rodrigo Corrales a réussi une très grande rencontre et a maintenu son équipe à flot lorsque ça tanguait fort dans l’arrière-garde des Rouge et Bleu. Notre dernier rempart signe un 38% de réussite face aux attaquants adverses en repoussant 13 de leurs tentatives. Parmi elles, Rodri a certainement sauvé la balle de match, à trois secondes du terme devant l’international français, Nicolas Tournat, qui s’est pourtant présenté seul devant lui.

Le mot : Invaincu
Toujours invaincu en Lidl StarLigue après 17 journées, le club de la capitale voit sa série de victoires (16 consécutives) se stopper à la H Arena. Mais il conserve toujours six points d’avance sur Nantes, qui est encore son dauphin avec une longueur d’avance sur Nîmes.

Dans le viseur :
Dimanche, le Paris Saint-Germain Handball mettra un terme à sa phase de poules de la Velux EHF Champions League édition 2019-2020. Actuellement deuxièmes du groupe A, ils conserveront leur rang s’ils s’imposent devant Zagreb, au Stade Pierre de Coubertin.

(Crédits : J.Azouze/PSG)