Thierry Perreux : « hâte de reprendre la compétition »

Après une saison quasiment blanche, l’équipe réserve du Paris Saint-Germain Handball va bientôt pouvoir retrouver le goût de la compétition. Elle connait désormais ses adversaires dans la poule 3 de Nationale 1.

« C’est une poule très francilienne », selon l’entraîneur de notre centre formation, Thierry Perreux. En effet, les Rouge et Bleu auront beaucoup d'adversaires issus de la région parisienne, entre Nogent, Créteil, Ivry, Saint-Ouen, Torcy, Massy, Livry-Gargan et Savigny. Plusieurs formations venant du Nord complètent ce groupe, avec Hazebrouck, Lille et Dunkerque. « Les déplacements seront plus courts, mais nous aurions préféré voyager un peu plus. Nous nous donnerons au maximum ! » , reprend Thierry.

L’attente a été longue pour nos jeunes, qui n’ont pas pris part à un match officiel depuis octobre dernier et une victoire sur le terrain d’Amiens. Le technicien parisien confirme l’attente de ses joueurs : « Nous n’avons disputé que quatre rencontres de championnat avant qu'il s'arrête et nous avions bien débuté. Maintenant, on a tous envie de reprendre les matches officiels, même si c’est encore loin et qu’il faudra faire attention. La compétition est très importante pour un centre de formation. Ça nous permet d’évaluer nos performances. Mais nous avons eu la chance de pouvoir continuer à nous entraîner ».

Depuis plusieurs saisons, notre centre de formation a permis a beaucoup de joueurs de signer chez les professionnels, tels que Dylan Nahi, Adama Keita, Benoît Kounkoud, Sadou Ntanzi, Robin Dourte (Ivry), Edouard Kempf (Toulouse), Dylan Garain (Dunkerque) ou encore Ludwig Appolinaire (Pontault-Combault). « L’objectif principal est que nos jeunes signent chez nous. Mais nous sommes également très heureux de les voir devenir professionnels ailleurs, comme ce sera le cas cette année pour Louis Despreaux (Cesson-Rennes) et Andry Goujon-Bellevue (Cherbourg). Ils ont bien travaillé ! ». A noter qu’Andry retrouvera notre ancien gardien du centre, Gauthier Ivah.

(Crédits : A.Gadoffre/TeamPics/PSG)