Retour sur PSG Handball - Nantes

Le 11 septembre dernier, le Paris Saint-Germain Handball retrouvait son Stade Pierre de Coubertin pour la première fois de l’exercice 2019-2020, à l’occasion de la 2ème journée de Lidl StarLigue. C’était un choc qui attendait l’enceinte parisienne, puisque les Rouge et Bleu recevaient Nantes.

Ce sont deux formations phares de notre championnat qui se rencontraient dans la capitale française. Si elles étaient toutes deux favorites pour occuper les premières places du classement à la fin de la saison, c’était déjà le cas après seulement une semaine de compétition. Elles s’étaient en effet imposées lors de leur première rencontre. Alors que nos joueurs étaient allés chercher deux points à Istres (25-35), le H l’avait emporté à domicile, devant Dunkerque (29-24).

C’est donc avec le sentiment du devoir accompli que les hommes de Raul Gonzalez et d’Alberto Entrerrios s’affrontaient. D’autant que les joueurs se connaissent tous parfaitement et qu’ils n’ont plus aucun secret les uns pour les autres, comme nous le rappelait Viran Morros, quelques heures avant le coup d’envoi.

A l’évidence, l’international espagnol ne s’était pas trompé : nous allions assister à une rencontre serrée ! La concentration était déjà au maximum, à l'image des visages parisiens à l’échauffement.

/media/131804/_ag23979.jpg

Quelques instants plus tard, le coup d’envoi était donné. Nos nouveaux arrivants, Kamil Syprzak, Vincent Gérard et Gudjon Sigurdsson foulaient pour la première fois le parquet de Coubertin pour un match officiel, en tant que joueur du Paris Saint-Germain.

Les premiers instants de la rencontre n’ont pas donné tord aux pronostics ! Les deux équipes se sont rendu coup pour coup, aussi bien techniquement que physiquement. Que ce soient les lignes défensives ou offensives, chacune répondait directement à l’autre (4’ : 2-2).

/media/131802/_ag24786.jpg

Petit à petit, les Rouge et Bleu ont fait la différence au tableau d’affichage, grâce notamment à Henrik Toft Hansen (11’ : 9-4). Mais il n’était déjà pas facile de prendre l’arrière-garde ligérienne à défaut. En partie à cause d’un autre danois, Emil Nielsen, vainqueur de plusieurs duels face à nos attaquants (19’ : 11-10). Paris a alors usé de jets de 7m pour recreuser l’écart. Dans ce domaine, le compatriote des deux joueurs précédemment cités, Mikkel Hansen, est un véritable expert. Il a profité de cette rencontre pour inscrire son 300ème penalty en Lidl StarLigue (24’ : 15-13).

A la pause, le club de la capitale était toujours devant, mais n'était pas encore à l’abri. La seconde période s’annonçait palpitante !

Dès le retour des vestiaires, c’était au tour de notre capitaine, Luka Karabatic, d’atteindre une barre symbolique en championnat. En plus de redonner l’avantage à son équipe, notre pivot marquait ainsi son 500ème but dans l’Hexagone.

Les minutes suivantes, les Parisiens parvenaient à reprendre le large par l’intermédiaire de l’autre membre de la fratrie Karabatic, Nikola…

Mais aussi grâce à un tir de Nedim Remili (52’ : 29-25)…

/media/131801/_ag24685.jpg

Ou encore après un penalty stoppé par Vincent Gérard !

Les Rouge et Bleu ont conservé leur avantage jusqu’au bout et ont donc remporté cette rencontre au sommet !

Le Paris Saint-Germain Handball enchaînait une deuxième victoire en deux journées de Lidl StarLigue et gardait les commandes du championnat.

/media/131800/_ag17247.jpg

Retrouvez le résumé de la rencontre en vidéo :

(Crédits : TeamPics/PSG)