Retour sur PSG Handball - Flensbourg

Dix jours après s’être imposé sur le fil à la Flens-Arena (29-30), le Paris Saint-Germain Handball retrouvait Flensbourg, du côté du Stade Pierre de Coubertin, le 17 novembre, à l’occasion de la 8ème journée de Velux EHF Champions League. Retour sur cette rencontre !

Les retrouvailles étaient très proches entre deux formations qui n’avaient déjà plus aucun secret l’une pour l’autre avant cette double confrontation. Une semaine plus tôt, les Rouge et Bleu avaient dû longtemps batailler et attendre une ultime parade de Vincent Gérard, au buzzer, pour s’adjuger la victoire en terres allemandes.

Cette fois, dans l’antre parisienne, notre équipe se devait de prendre deux points pour rester dans le sillage du leader du groupe A, Barcelone. Mais la tâche s’annonçait ardue face à une écurie qui a toujours donné du fil à retordre à nos joueurs. Cette opposition n’allait pas faire exception.

View this post on Instagram

Le programme de notre dimanche après-midi ! Et le votre ? #PSGFLE @ehfcl @sgflensburghandewitt

A post shared by Paris Saint-Germain Handball (@psghandofficiel) on Nov 17, 2019 at 3:08am PST

Proche au classement, Flensbourg et Paris pouvaient donc réaliser une belle opération comptable en cas de succès. A quelques instants du coup d’envoi, tout Coubertin semblait prêt pour ce choc !

Comme attendu, les débats sont très serrés. Mais ce sont bien les hommes de Raul Gonzalez qui font la course en tête, par l’intermédiaire de Kim Ekdhal du Rietz (7’ : 6-4).

/media/164880/_ag28079.jpg

Pourtant, la partie est encore d’être gagnée et les visiteurs reviennent en quelques minutes (10’ : 7-7). Pour pouvoir se détacher, le club de la capitale s’appuie alors sur sa base arrière. Dans deux styles aux antipodes l’un de l’autre, c’est Nikola Karabatic et Sander Sagosen qui font la différence en faveur de Paris, avec la manière (26’ : 15-14).

A la pause, les Rouge et Bleu sont en tête, dans une atmosphère totalement folle, grâce notamment à un excellent Rodrigo Corrales, auteur de dix arrêts lors des 30 premières minutes (30’ : 17-16).

En seconde période, ce choc continue de tenir toutes ses promesses et Rodri poursuit son festival !

Les deux formations se rendent coup pour coup et il est difficile d’imaginer l’issue du match, tant les scénarios sont possible. A l’approche du money-time, dans une ambiance électrique, tout reste possible !

Il ne reste plus que quelques instants et chaque attaque compte véritablement. Une donnée bien prise en compte par Vincent Gérard. Notre dernier rempart provoque sa réussite et permet aux Parisiens de reprendre les devants !

C’est finalement Dylan Nahi qui libère les siens sur la dernière offensive de la partie et qui valide le succès du Paris Saint-Germain Handball !

Après la rencontre, Kim Ekdhal du Rietz, Vincent Gérard et notre entraîneur adjoint, Jesus Gonzalez, étaient revenus sur cette très belle opposition.

Grâce à cette victoire, le Paris Saint-Germain Handball prenaient quatre points, sur les quatre possible, face à une concurrent direct !

/media/164879/_ag28331.jpg

(Crédits : TeamPics/PSG)