Retour sur Elverum - PSG Handball

Le 28 septembre dernier, le Paris Saint-Germain Handball se rendait en Norvège pour participer à la 3ème journée de Velux EHF Champions League. A cette occasion, il affrontait Elverum, dans une rencontre délocalisée.

Ce n’est pas dans sa Terningen Arena habituelle que la formation norvégienne recevait les Rouge et Bleu. C’est en effet un peu plus au Nord du pays, à Lillehammer, que les hostilités ont eu lieu. L’objectif : profiter de l’Hakons Hall (connue pour avoir accueilli les Jeux olympiques d’hiver 1994) et de ses 12 000 places pour battre le record de spectateurs pour une rencontre en salle d’un sport norvégien.

L’entraînement de veille de match s’est donc déroulé dans un magnifique complexe. Dans moins de 24h, tous les sièges de l’enceinte seront occupés !

/media/147796/_ag27388.jpg

Le lendemain, alors que nos joueurs s’apprêtaient à quitter leur hôtel pour rejoindre la salle, ils ont reçu une belle surprise de la part des supporters locaux ! Plusieurs d’entre eux, habillés aux couleurs des Rouge et Bleu, les ont encouragés en chantant l’hymne du club !

Malheureusement blessé quelques jours plus tôt lors de la réception de Toulouse (34-28), Sander Sagosen, joueur clé de la sélection norvégienne, n’a pas pu participer à la partie. Mais il n’aurait pas manqué ce moment historique pour son pays et a fait le déplacement avec ses coéquipiers, pour le plus grand bonheur de ses compatriotes.

/media/147797/_ag27502.jpg

Il est 17h30, le coup d’envoi est donné dans une folle ambiance !

Galvanisé par ses supporters, Elverum, qui s’était incliné lors de ses deux premiers matchs, offre un très joli visage et fait la course en tête en début de partie (15’ : 6-4). Paris s’en remet à sa jeunesse et à Adama Keita pour renverser la situation. Notre ailier gauche réussit un quadruplé et renverse la situation (22’ : 8-9). Il terminera la partie avec huit réalisations sur ses dix tentatives, le statut de meilleur buteur et une nomination dans l’équipe-type de la semaine.

Les hommes de Raul Gonzalez ont donc parfaitement réagi et se sont désormais eux qui mènent les débats ! Au repos, ils comptent d’ailleurs quatre longueurs d’avance.

Au retour des vestiaires, les Parisiens reprennent leur domination et un avantage de +6 au moment où Kim Ekdhal du Rietz se joue de la défense adverse (46’ : 15-21).

/media/147795/_ag28277.jpg

Pour autant, l’issue de cette rencontre est encore loin d’être décidée. Petit à petit, les locaux refont leur retard et sont parfois tout près de recoller (51’ : 19-21). Le money-time s’annonce palpitant ! Mais alors que l’arène norvégienne commence à entrer en ébullition, Rodrigo Corrales, auteur d’une excellente partie se charge de calmer l'euphorie.

Élu meilleur joueur du match, l’international espagnol est donc l’un des grands artisans de la victoire parisienne, acquise après une dernière réalisation de Dylan Nahi.

/media/147794/_ag28438.jpg

Le Paris Saint-Germain Handball a donc parfaitement résisté à l’ambiance adverse et engrangeait à ce moment une troisième victoire en autant de journées de Ligue des Champions (22-25).

Nous vous proposons un retour complet sur le séjour du Paris Saint-Germain Handball en Norvège, à travers l’inside de ce déplacement.

(Crédits : TeamPics/PSG)