Reçu 5 sur 5

Deux jours après sa victoire face à Elverum (35-29), en EHF Champions League, le Paris Saint-Germain Handball prenait part à la cinquième journée de Lidl StarLigue, samedi après-midi. C’était un derby qui l’attendait, puisqu’il se rendait au Gymnase Auguste Delaune de l’US Ivry.

Avec quatre victoires en quatre matches, c’est logiquement dans la peau du favori que les Rouge et Bleu se rendaient sur le terrain de leur voisin ivryen. Mais si les Franciliens n’avaient remporté qu’un seul succès jusque-là, ils n’étaient pas à prendre à la légère, comme le rappelait un peu plus tôt Nikola Karabatic.

Le triple meilleur joueur du monde a de l’expérience et quand il parle, on l’écoute. Prévenus, les Parisiens entament très bien la rencontre. Comme prévue, la partie est accrochée physiquement et nos joueurs doivent donner de leur personne, à l’image de Kamil Syprzak, qui sacrifie son maillot pour l’équipe (7’ : 3-5).

/media/188601/_22i4535.jpg

Malgré une belle opposition locale (12’ : 8-9), les hommes de Raul Gonzalez maîtrisent parfaitement leur sujet. Solides défensivement, ils récupèrent plusieurs ballons qui leur permettent de marquer sur contre-attaques. Même lorsque l’arrière-garde est prise à défaut, Vincent Gérard est là pour combler les brèches (15’ : 8-12). De l’autre côté du terrain, le spectacle est tout aussi beau et Ferran Solé régale avec un lob astucieux qui ne laisse aucune chance à Mate Sunjic (18’ : 9-14).

/media/188602/_22i4556.jpg

L’international espagnol n’est pas le seul à se mettre en évidence offensivement, puisque Mikkel Hansen réalise aussi une très belle première période et maintient l’écart (23’ : 11-16). Ce festival est suivi, quelques instants plus tard, d’une longue disette… Mais Ivry ne parvient pour autant pas à refaire son retard, la faute à un Vincent infranchissable (27’ : 12-16). Henrik Toft Hansen règle à nouveau la mire avant le repos, et Paris compte cinq longueurs d’avance à la pause !

View this post on Instagram

Après une belle première période, Paris mène au repos devant Ivry ! #USIPSG @lidlstarligue

A post shared by Paris Saint-Germain Handball (@psghandofficiel) on Oct 17, 2020 at 8:46am PDT

La seconde période redémarre sur les mêmes bases et Benoît Kounkoud repousse rapidement l’USI à six unités, en concluant un contre (32’ : 15-21). Mais encore une fois, Sunjic joue un mauvais tour aux Rouge et Bleu. Ces deniers éprouvent des difficultés à le tromper, que ce soit aux 9 ou aux 6m. La différence avec le premier acte, c’est qu’à présent, les locaux grappillent un peu de leur retard (39’ : 20-22). Il faut un temps-mort de Raul pour que la machine se remette en route !

/media/188602/_22i4556.jpg

Elle ne repart pas immédiatement, mais parvient tout de même à faire le nécessaire pour garder un matelas d’avance (43’ : 21-24). Pendant de longues minutes, les deux formations se rendent coup pour coup et l’écart ne bouge plus (47’ : 22-25). En bon capitaine d’un soir, c’est Mikky qui montre l’exemple en trompant la vigilance du portier croate (48’ : 22-26). L’embellie danoise fonctionne bien et Henrik redonne cinq buts d’avance à sa formation, après une magnifique passe aveugle de Nedim Remili (49’ : 22-27).

/media/188604/_22i4614.jpg

Le Club de la capitale a laissé passer l’orage et file désormais seul en tête à l’entame des 10 dernières minutes (50’ : 22-29). Dans tous les coups défensifs et offensifs, Henrik (co-meilleur buteur de la rencontre aux côtés de Mikky avec huit réalisaitons) accentue encore un peu plus l’avantage parisien, en convertissant un contre qu’il s’était lui-même créé (53’ : 23-30). Notre pivot semble mettre définitivement fin au suspens, lorsqu’il marque le but du +10 (56’ : 24-34). Les Rouge et Bleu s’imposent finalement à Ivry et comptent désormais cinq victoires en autant de rencontres de championnat. Ils occupent donc la tête de la Lidl StarLigue !

(Crédits : J.Azouze/PSG)