Raul Gonzalez : «Ça sera très spécial pour moi»

L'entraîneur des Rouge et Bleu a réagi au tirage au sort des poules de la Ligue des Champions. Parmi ses futurs adversaires, il retrouvera le Vardar Skopje qu'il a déjà entraîné.

PSG.Fr : Que penses-tu de notre poule en Ligue des Champions ?
Raul Gonzalez : «C’est un groupe très fort, on connait quasiment toutes les équipes qu’on sera amené à jouer. On les a déjà rencontrées plusieurs fois par le passé. Pour autant, ça n’est pas un avantage en soi. D’une saison à l’autre, les effectifs changent : Elverum s’est renforcé avec l’arrivée de Luc Abalo par exemple. Ça veut dire qu’il faudra reprendre tout notre travail à zéro et bien préparer tous ces matchs qui nous attendent.» 

View this post on Instagram

Alors on l’aime cette poule A ? @ehfcl #handball #paris #psg #psghand #sport #ehfcl #championsleague

A post shared by Paris Saint-Germain Handball (@psghandofficiel) on Jul 1, 2020 at 9:50am PDT

Es-tu content de pouvoir retourner jouer contre ton ancien club, le Vardar Skopje ?
«Oui ! ça fait très longtemps que je ne suis pas allé en Macédoine. Je vais donc avoir la chance de revoir certains amis. Ça sera très spécial pour moi ! ça sera aussi la première fois que je jouerai contre mon ancienne équipe.  Je m’attends à un bon accueil de la part du public. C’est un des meilleurs du monde, toujours derrière son équipe et il est très difficile de s’imposer là-bas.» 

Que penses-tu de cette équipe de Porto que l’on n’a encore jamais affrontée en Ligue des Champions ?
«C’est un nouvel adversaire pour nous. L’an passé, ils ont réalisé de bonnes performances en s’imposant à Kiel, contre Montpellier et le Vardar. Ils sont adeptes du jeu à 7 contre 6, ce qui complique toujours un peu les choses. Il va falloir que je regarde encore un peu plus attentivement leur jeu pour bien préparer mon équipe.» 

Comment tu perçois cette future saison européenne ?
«La saison prochaine sera forcément différente, avec ce nouveau format où les deux premières équipes auront la chance de ne pas jouer les playoffs et d’aller directement en quarts. On aura comme objectif de finir à l’une de ces deux places. Notre calendrier sera très chargé et si on peut s’éviter de jouer deux matchs supplémentaires on ne va pas s’en priver.»