Qui sera Le Parisien de la saison ?

Après une saison pleine, auréolée de deux titres nationaux (Championnat de France et Coupe de France) et d’une troisième place à l’EHF Final4, il est temps de désigner le meilleur parisien de la saison ! Selon vous, lequel mérite cette récompense parmi ces prétendants ?

Luc Steins

Arrivé au pied levé en novembre en provenance de Toulouse, pour remplacer Nikola Karabaitc (blessé au genou), Luc Steins n’a pas mis beaucoup de temps pour prendre ses marques dans l’effectif parisien. Dès son premier match, face à Chartres (36-23), l’international néerlandais a annoncé la couleur en signant un joli quatre sur quatre. Jamais il n’a baissé de rythme en championnat, avec d’excellentes prestations, à l’image de ses cinq buts inscrits face à Montpellier (31-28) ou de son six sur six réussi sur le terrain de Limoges (28-41). De belles prestations qui lui ont permis d’être élu meilleur joueur de la saison de Lidl StarLigue (comme il l’avait fait à l’échelon inférieur, en 2017, sous les couleurs de Massy). Luc a aussi rapidement pris goût aux joutes européennes et a ponctué son exercice avec 41 réalisations pour sa première expérience en EHF Champions League. Notre demi-centre, initialement prêté par le Fenix, a parfaitement été récompensé puisqu’il a prolongé son bail dans la capitale jusqu’en 2024. Nul doute que la saison prochaine, aux côtés de Niko, il sera encore plus fort !

 

Dylan Nahi

Cette saison, Dylan Nahi n’a cessé de monter en puissance ! Alors que les matches s’enchaînaient, notre ailier gauche devenait de plus en plus performant. Déjà impressionnant lors de la première partie de saison, il a atteint un point culminant en fin d’année civile. En effet, en décembre dernier, à l’occasion de l’EHF Final4 comptant pour l’exercice 2019-2020, l’international français a particulièrement marqué les esprits, en réalisant une prestation XXL face à Barcelone (32-37), avec neuf réalisations sur ses dix tentatives (l’une d’entre elles a d’ailleurs été élue plus beau but de l’événement). Quelques mois plus tard, il a encore fait des étincelles, face à Celje, lors d’une huitième de finale aller parfaitement maîtrisé (24-37). Il a terminé la partie avec dix nouveaux buts et quelques merveilles. Au tour suivant, il a fait partie des grands artisans du succès des Rouge et Bleu face à Kiel avec 14 unités sur la double confrontation. En fin de rencontre, il s’était en plus offert un magnifique lob qui a pris la première place du Top Buts de la saison en Ligue des Champions. Pour sa dernière saison à Paris, il termine avec 67 buts en EHF Champions League (plus 11 au Final4 de décembre), 44 en Lidl StarLigue et sept en finale de Coupe de France.

 

Nedim Remili

Les superlatifs manquent pour qualifier la puissance et l’adresse de Nedim Remili. De ces deux qualités, il en a fait beaucoup preuve cette saison en Lidl StarLigue, puisqu’il vient d’achever sa saison la plus prolifique dans l’Hexagone avec 131 réalisations. Il a d’ailleurs battu son record de buts sur une seule partie en trouvant le chemin des filets à 11 reprises, en novembre dernier, sur le terrain de Tremblay (30-33). A noter qu’il a participé à toutes les rencontres de la saison en championnat (mis à part le retour de Tremblay qui n’a pas été disputé) et a toujours marqué au moins une fois ! Il est le seul joueur de notre effectif à avoir réussi une telle performance. Il n’est donc pas étonnant de l’avoir retrouvé à plusieurs reprises dans les équipes-type de la saison. Mais l’international français a aussi pris une nouvelle importance en dehors du terrain, en parlant et en encourageant beaucoup ses coéquipiers. C’est cette abnégation qui lui a permis de réaliser de très belles performances en EHF Champions League. Malgré la défaite du Club de la capitale en demi-finale contre Aalborg (33-35), il l’avait longtemps laissé dans la partie avec sept buts. Il termine sa saison européenne avec 72 unités en Ligue des Champions.

 

Mikkel Hansen

A 33 ans, Mikkel Hansen continue d’affoler les compteurs. L’arrière gauche danois a une nouvelle fois réalisé un très bel exercice ! Il s’est octroyé le statut de meilleur buteur dans toutes les compétitions qu’il a disputées. En championnat, tout d’abord, Mikky a fait trembler les filets adverses à 132 reprises, dont huit fois, lors de la dernière journée record face à Nîmes (47-27). En Ligue des Champions, il a terminé parmi les six meilleurs marqueurs de la compétition, avec 88 réalisations. Il a atteint son pic, début février, à l’occasion du succès des Parisiens sur le terrain de Szeged (29-32), avec dix buts. L’un d’entre eux avait retenu l’attention des observateurs. Servi aux 9m, il avait déclenché un magnifique tir à la hanche qui était venu se loger dans la lucarne de Roland Mikler. En Coupe de France, lors de la finale remportée face à Montpellier (26-30), il avait rendu une copie parfaite en marquant sur ses sept tentatives. Enfin, en janvier, il a remporté son deuxième titre de Champion du monde (le deuxième consécutif), avec le Danemark. Là aussi, il a fini meilleur buteur de sa sélection en marquant 48 fois (cinquième joueur le plus prolifique du Mondial). Mikkel s’est aussi mis au service du collectif et a délivré un bon nombre de passes magiques qui se sont révélées décisives.

Kamil Syprzak

Si l’on cherche la définition de polyvalence, nul doute que la photo de Kamil Syprzak ne doit pas figurer bien loin. L’international polonais a encore fait preuve d’une belle efficacité dans plusieurs secteurs, pour sa première saison pleine avec Paris. Très solide défensivement, il a souvent grandement participé au bon travail de son arrière-garde. Offensivement, il a aussi gagné en adresse ! Il termine d’ailleurs troisième meilleur marqueur parisien de la saison en championnat avec 102 buts, juste derrière Nedim et Mikkel. Notre pivot a notamment fait vivre un véritable calvaire aux Toulousains, lors de leur venue au Stade Pierre de Coubertin (41-35), en parvenant à marquer sur ses neuf tentatives. Etre efficace : C’est une habitude chez Kamil ! S’il fait trembler les défenses, lui garde son sang-froid au moment de prendre sa chance. Il possède le meilleur ratio de buts marqués sur tirs tentés de l’effectif (102 sur 126) avec une moyenne de 81% d’efficacité. En Ligue des Champions, il a réalisé son meilleur exercice en marquant à 51 reprises, soit une fois de plus que la saison passée.

 

C’est désormais à vous de voter pour le meilleur parisien de la saison ! Un maillot dédicacé est à gagner ! Pour tenter votre chance, rendrez-vous ci-dessous.

 

(Crédits : A.Gadoffre/TeamPics/PSG)