PSG Handball - Zagreb : l’avant-match

Dimanche, en fin d’après-midi, le Paris Saint-Germain Handball reçoit Zagreb, au Stade Pierre de Coubertin, à l’occasion de la 12ème journée de Velux EHF Champions League. En cas de victoire, face à une formation pas encore qualifiée, les Rouge et Bleu peuvent réussir une très belle opération.

Tout est possible
A trois journées du terme, Zagreb est quatrième avec 10 points. Tous les scénarios (ou presque), sont plausibles pour les Croates. Plus simplement, mis à part les deux premières places qui sont désormais trop loin, ils peuvent encore terminer à n’importe lequel des six autres rangs du groupe. Le podium, où on retrouve Flensbourg sur la troisième marche, n’est qu’à deux longueurs. A noter que Zlatko Horvat et ses coéquipiers ont un match de moins que les Allemands, avant de les recevoir fin février. Le problème, c’est que dans l’autre sens, la qualification est encore loin d’être acquise, puisque la zone rouge n’accuse que trois unités de retard.

Le contexte pour Paris
De son côté, le Paris Saint-Germain Handball occupe toujours le sommet du groupe B, avec 20 points. Pour rappel, la première place de la poule est directement qualificative pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Pour officialiser cet objectif, il ne manque plus que trois points (sur les six possibles), aux Rouge et Bleu. Moins pourrait suffire, si Szeged ne remporte pas ses dernières rencontres. Une victoire des hommes de Raul Gonzalez face à Zagreb, conjuguée à une contre-performance des Hongrois, qui recevront un peu plus tôt Zaporozhye, leur permettrait de se mettre à l’abri dès la 12ème journée de cette phase de poules.

Retour sur le match aller
Au match aller, fin septembre, le club de la capitale avait réalisé un match très sérieux. Notamment dans le domaine offensif ! Il avait connu l’une de ses plus belles réussites face à une cage adverse depuis le début de la compétition, en marquant sur 70% de ses tentatives. Une statistique à laquelle n’est pas étranger Luka Karabatic. Notre pivot a trouvé le chemin à huit reprises, sur autant de tirs. On se souviendra également de la magnifique roucoulette de Mikkel Hansen mais aussi des 17 parades (45% de réussite) de Rodrigo Corrales. Une belle prestation qui avait donc permis aux Parisiens d’engranger deux points de plus dans leur épopée européenne (21-32).

Nos statistiques en quelques chiffres
Avec ses 20 points, notre équipe est la formation à posséder le compteur le plus élevé de la compétition. Elle est aussi la seule, tous groupes confondus, à n’avoir concédé qu’une seule défaite et remporter dix matches. Une domination qui se traduit dans les chiffres, puisque les Rouge et Bleu disposent d’une différence de buts de +55, avec 355 réalisations pour 300 dans l’autre sens. Seul Barcelone fait mieux (+65). A noter que sur la première place de notre classement des meilleurs buteurs sur la scène européenne, on retrouve deux Parisiens. Il s’agit de Nedim Remili et Mikkel Hansen, qui pointent tous les deux à 55 unités.

Voir cette publication sur Instagram

Great team victory in Flensburg 💪🏼 ! @psghandofficiel

Une publication partagée par Nedim Remili (@nedim_remili) le

Pour suivre le match (coup d’envoi à 19h)

• Télévision : beIN SPORTS 3
• Live tweet : notre page officielle

(Crédits : TeamPics/PSG)