PSG Handball - Chambéry : l’avant-match

Après avoir officialisé sa qualification pour le prochain tour de la Velux EHF Champions League, face à Skjern (38-28), le Paris Saint-Germain Handball retrouve la Lidl StarLigue, mercredi soir. Pour l’occasion, il reçoit, au Stade Pierre de Coubertin, l’une des formations phares de notre championnat, Chambéry.

Un départ canon
La défaite concédée face à Montpellier (22-29), n’entache en rien l’excellent début de saison savoyard. Pendant longtemps, ces derniers ont occupé la tête du championnat grâce à un départ parfaitement réussi. Lors de leurs 10 premiers matches de championnat, seul Saint-Raphaël a réussi à leur arracher un point (31-31). Autrement, Yann Genty et ses coéquipiers ont tout écrasé sur leur passage, de la large victoire devant Istres (34-21), au succès prestigieux ramené du Palais des Sports de Beaulieu de Nantes (29-33). A l’aube de la 12ème journée, Chambéry se retrouve donc 2ème, avec un point de retard sur le H.

 

Le centre au pouvoir
Si l’entame du CSH est à présent aux antipodes de son dernier exercice (six défaites pour débuter), c’est en partie parce qu’elle peut s’appuyer sur une nouvelle vague. Erick Mathé a quitté son poste d’adjoint de Patrice Canayer à Montpellier, pour suppléer le départ d'Ivica Obrvan sur le banc des Noir et Jaune. Le nouveau technicien savoyard s’appuie sur la jeunesse ! Plusieurs membres du centre sont déjà devenus des cadres de l’effectif, malgré leur jeune âge. On pense notamment à Queido Traoré, Alexandre Tritta ou encore Johannes Marsecot. Lors de la dernière rencontre face au Héraultais, on retrouvait sur la feuille de match sept joueurs issus de la formation chambérienne, dont le désormais expérimenté, Pierre Paturel.

 

Melic, l’ancien parisien
Mais la force de Chambéry, c’est aussi de pouvoir compter sur des joueurs qui ont de la bouteille. Son meilleur buteur fait partie de cette catégorie. Avec 73 buts inscrit depuis le début de la compétition, Fahrudin Melic n’est autre que le deuxième joueur à le plus marquer dans notre championnat. Pour l’instant, seul Raphaël Caucheteux et ses 76 réalisations font mieux. Mela est particulièrement bien connu dans la capitale, puisqu’il a porté les couleurs parisiennes pendant trois ans, entre 2013 et 2016 avant de s’envoler pour la Savoie. Une période prolifique pour l’ailier droit monténégrin qui y a marqué 219 buts et remporté deux titres de Champions de France.

 

Nos statistiques en quelques chiffres
A égalité de points avec son prochain adversaire (19), le Paris Saint-Germain Handball pourrait s’emparer de la place de dauphin, voire mieux, en cas de victoire. En effet, un succès combiné à un faux pas de Nantes au Parnasse de Nîmes, permettrait aux hommes de Raul Gonzalez de prendre les commandes de la Lidl StarLigue, alors qu’ils comptent un match de moins que la plupart des autres équipes. De bon augure, avant un autre choc, dimanche après-midi, sur le terrain de Montpellier, à l’occasion de la rencontre de retard comptant pour la 7ème journée. A noter que les Rouge et Bleu disposent toujours de la deuxième meilleure défense (251) et de l’attaque la plus prolifique (320).

 

Pour suivre le match (coup d’envoi à 20h45)

• Télévision : beIN SPORTS 3

• Au Stade Pierre de Coubertin : en prenant vos places sur notre site officiel

• Live tweet : notre page officielle

(Crédits : TeamPics/PSG)