Paris sur le gong

Après la Coupe de France en milieu de semaine, le championnat est déjà de retour ! Vendredi soir, le Paris Saint-Germain Handball prenait part à la 10ème journée de Liqui Moly StarLigue. Pour l’occasion, il se déplaçait sur le terrain de Chartres, qui n’est pas jamais facile à manoeuvrer dans sa Halle Jean Cochet, comme ce fut le cas la saison passée.

Galvanisés par leur public, les locaux réussissent une belle entame et mènent la danse (4’ : 3-2). Bien embêtée par une défense rigoureuse et une attaque rapide, notre équipe se fait même breaker (10’ : 8-6). Malgré quelques belles phases de jeu de Yoann Gibelin, qui permettent aux Rouge et Bleu de recoller (12’ : 9-9), les Rouge et Bleu sont toujours derrière à la fin du premier quart d’heure (16’ : 11-10). 

Mais après 17 minutes, la machine parisienne semble bien lancée (17’ : 12-12). Tous les tirs sont à présent victorieux et l'arrière-garde hausse le ton. Ce joli mélange permet au Club de la capitale de prendre les devants (20’ : 13-14). La bonne dynamique a changé de camp ! Ferran Solé Sala, bien inspiré dans ses duels avec le gardien, nous donne d’ailleurs deux longueurs d’avance (25’ : 15-17). A la pause, après une dernière réalisation de Dainis Kristopans, Paris est toujours à +2.

Si les Parisiens maîtrisent leur reprise (33’ : 17-20), ils se heurtent ensuite à une belle rébellion chartraine (37’ : 22-20). Heureusement, Andreas Palicka réalise plusieurs parades et remet son équipe dans le droit chemin (40’ : 23-23). L’orage est passé, les hommes de Raul Gonzalez reprennent leurs distances (42’ : 23-25). Mais cette partie est décidément très indécise et quelques instants plus tard, ce sont les locaux qui repassent en tête (46’ : 26-25).

Le money-time approche et le suspens continue de grimper (48’ : 26-26). Pendant de longues minutes, les deux équipes ne se quittent pas (53’ : 28-28). A cinq minutes du terme, l’issue de la rencontre est toujours aussi floue (56’ : 30-30). Finalement, les Rouge et Bleu négocient mieux les dernières minutes en marquant sur toutes leurs offensives, mais aussi en poussant leur adversaire à la faute. Après un suspens insoutenable, il s’impose et enchaîne une septième victoire de rang en Liqui Moly StarLigue ! 

Les réactions de Raul Gonzalez, Luc Steins et Yoann Gibelin :

(Crédits : L.Valroff/Team Pics/PSG)