Luka Karabatic : « Une équipe de qualité »

Dimanche après-midi, pour le compte de la 10ème journée de la Liqui Moly StarLigue, le Paris Saint-Germain Handball reçoit Saint-Raphaël, au Stade Pierre de Coubertin. L’occasion pour notre capitaine, Luka Karabatic, de parler du championnat et de sa situation personnelle.

Après une semaine de trêve, vous avez repris sur le même tempo face à Chartres (39-25)…

« Il y a eu de très bonnes choses dans ce match. Tout n’était pas parfait et je pense que nous aurions pu faire encore mieux. Mais c’est vrai qu’après cette trêve internationale on est revenu très fort et on a continué sur notre lancée. C’est une bonne chose. A chaque fois, on arrive à être performants durant 60 minutes. Parfois, quand on prend un gros écart en début de match, on peut perdre en concentration. Même inconsciemment. Mais là, on appuie sur la pédale d’accélérateur pendant toute la rencontre. On a la chance d’avoir un effectif étoffé. On peut donc faire des rotations et garder un rythme constant. »

Défensivement, sens-tu une progression par rapport à la saison dernière ?

« On essaie d’être costauds dans ce secteur. On sait qu’il faut l’être si on veut être compétitifs. C’est souvent par là qu’on fait la différence. Maintenant, nous avons plus d’automatismes. Ça fait un moment qu’on joue ensemble. On s’entraîne beaucoup et on visionne des vidéos. Ça nous donne plus de stabilité et de compréhension entre nous. On est donc plus performants dans ce domaine-là. »

Vous avez une avance confortable en tête du championnat. Avez-vous fait le plus dur ?

« On a fait une partie du travail… Mais nous ne sommes même pas à la moitié de la saison. On a vu par le passé que même à la trêve, une belle avance ne suffit pas toujours. Il y a des équipes qui reviennent bien et qui ne sont pas loin, à l’image de Nantes. On aura un match là-bas important en décembre. Si on le gagne, on aura fait un vrai pas vers le titre. Mais c’est encore long. On a pris des points importants à l’extérieur. Il faut continuer à être vigilant et toujours tout donner. »

Ce dimanche, vous affrontez Saint-Raphaël qui fait un bon début de saison. Que penses-tu de cette équipe ?

« Elle est capable de faire de vrais coups et battre les meilleures équipes du championnat. Elle a des joueurs de qualité et expérimentés. Ils ont l’habitude de jouer des grands matches. Il ne faudra pas la prendre à la légère. On devra être attentif. Je pense qu’elle aura à coeur de faire un bon match ici. Il faudra être prêt ! »

A titre personnel, comment se passe cette première partie de saison pour toi ?

« Je me sens bien. L’enchaînement entre les Jeux olympiques et la saison avec Paris a été très rapide. Le début a été un peu plus compliqué physiquement et mentalement. L’été a été très demandant, mais j’étais content de retrouver le groupe et la ville. Quand on voit ce qu’on est capable de faire aussi tôt dans la saison, c’est encourageant. La qualité est toujours là et c’est une bonne chose pour nous. Il y a une vraie bonne ambiance et de chambrage. C’est dans l’ADN de cette équipe. On rigole et on travaille bien. J’espère que ça va continuer comme ça. Surtout que nous arrivons en fin de cycle à la fin de saison, où des joueurs majeurs vont partir. On a envie de profiter de cette année. J’espère qu’on arrivera à nous récompenser. »

Mais d’autres joueurs vont rester, à l’image de ton frère, Nikola. Tu dois être satisfait ?

« Evidemment ! Je suis content qu’il continue à jouer au handball. On sait ce qu’il représente pour ce sport et pour le Club. C’est très positif et je suis content. L’avoir un an de plus, c’est une bonne nouvelle. »

Tu es aussi concerné par les prolongations d’Henrik Toft Hansen et Kamil Syprzak, qui jouent au même poste que toi. Comment se passe votre relation ?

« Je suis content, car ce sont des joueurs internationaux, c’est une très bonne chose pour l’équipe. Maintenant, on se connait bien. On a beaucoup d’affinité, donc c’est bien de pouvoir continuer à travailler ensemble. »

Cette semaine, il y a eu le tirage au sort des demi-finales du Final4 de la Coupe de la Ligue (face à Chambéry) qui aura lieu en décembre. Es-tu satisfait de pouvoir défendre ton titre ?

« Oui ! Jouer un Final4, c’est toujours particulier. Surtout à Metz, qui est une région de handball avec un public de connaisseurs. Le plateau sera relevé avec Chambéry, Nantes et Montpellier. Ça sera un beau weekend et j’espère qu’on va gagner notre premier titre de la saison ! »

Retrouvez la première partie de notre interview avec Luka Karabatic, en vidéo.

(Crédits : A.Gadoffre/TeamPics/PSG)