L'Espagne et la Suède qualifiés, les Pays-Bas éliminés

Ces derniers jours, l’Espagne de Ferran Solé Sala, la Suède d’Andreas Palicka ainsi que les Pays-Bas de Luc Steins étaient sur les terrains du Mondial 2023. Deux Parisiens se sont alors qualifiés pour les quarts de finale de la compétition.

Espagne - France : 26-28

Première défaite de la compétition pour l'Espagne, qui était d'ores-et-déjà qualifié pour le tour suivant avant la rencontre. Après une première période parfaitement équilibrée, ce sont les Bleus qui sont parvenus à prendre le dessus. Notre parisien Ferran Sole Sala a été l'auteur d'un but (sur ses deux tentatives) durant cette rencontre. L’Espagne termine ainsi 2e du groupe et se qualifie tout de même pour les quarts de finale où il affronteront la Norvège.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par RFEBM (@rfebalonmano)

Suède - Portugal : 32-30

Les Suédois se sont une nouvelle fois imposés au sein de la Scandinavium Arena de Göteborg, cette fois-ci face à la sélection portugaise. Avec un Daniel Pettersson étincelant (huit réalisations en autant de tentatives), les coéquipiers d'Andreas Palicka ont fait la différence dans le deuxième acte pour renverser les Portugais. Tout comme la France, la Suède termine en tête de son groupe au terme du Tour Principal et se qualifie ainsi pour les quarts de finale où ils défieront l'Egypte.

SERBIE - Pays-Bas: 32-30

L'équipe néerlandaise n'est pas parvenue à faire déjouer la Serbie. Pourtant, avec un Luc Steins auteur de trois buts sur cinq tentatives, les Pays-Bas avaient réussis à prendre le dessus sur leur adversaire avant le repos (30’ : 15-17). Mais dans le second acte, les Serbes ont finis par renverser la situation pour finalement s'imposer. Au classement, les Pays-Bas pointent à la quatrième place de leur groupe et comptent quatre points. Ils sont ainsi devancés par l'Allemagne, la Norvège ainsi que leur adversaire du jour. L'aventure s'arrête ici pour les coéquipiers de Luc Steins, éliminés de la compétition.

(Crédits : IHF)