Le derby pour Paris

Le contexte :
Trois jours après sa victoire en Velux EHF Champions League à Nantes (31-35), le Paris Saint-Germain Handball retrouvait les joutes de la Coupe de France, dimanche après-midi, à l’occasion des huitièmes de finale, sur le terrain de Tremblay. Mais comme en championnat, quelques moins plus tôt (30-25), il était dit que ce derby ne serait pas gagné d’avance pour le tenant du titre.

Les faits marquants à la loupe :
Dès les premiers instants, la rencontre est équilibrée. Si les Rouge et Bleu, emmenés par un Luc Abalo encore une fois en très grande forme, mènent les débats (7’ : 4-5), ils ne parviennent pas à se détacher (12’ : 6-7). Même lorsque notre ailier droit offre, de manière spectaculaire, deux longueurs d’avance à sa formation (17’ : 9-11), celle-ci se fait rejoindre dans la foulée (21’ : 13-13). Pire, la machine offensive semble tomber en panne quelques instants plus tard, face à un Darko Arsic désormais impassable. Les Franciliens en profitent pour s’envoler au tableau d’affichage (28’ : 17-13). Juste avant le repos, les Experts, Nikola Karabatic, Nedim Remili et Lucio s’emploient pour relancer la rencontre (30’ : 17-16).

En seconde période, si les hommes de Raul Gonzalez semblent revenir avec de meilleures intentions (33’ : 18-18), ils retombent rapidement dans leurs travers (36’ : 22-19). Ils choisissent les 20 dernières minutes pour retourner la situation. La mission est accomplie en l’espace de 180 secondes : le temps pour Uwe Gensheimer d’inscrire un doublé et pour Nikola Karabatic de remettre les compteurs à zéro (40’ : 22-22). L’avantage psychologique a changé de côté et Nedim surfe sur cette vague pour faire le break en faveur de Paris (45’ : 25-28 ; 47’ : 25-29). Le suspens n’est cependant pas encore totalement tué... Samuel Honrubia et Patrice Annonay aiment à la rappeler à leurs anciens coéquipiers (53’ : 29-31). Finalement, l’adresse d'Uwe dans les ultimes minutes scelle le sort de la rencontre (32-34).

Un Parisien dans le match : Luc Abalo
Déjà à son avantage jeudi soir à Nantes (7 sur 8), Luc Abalo a une nouvelle fois affiché une forme étincelante face à Tremblay. Meilleur buteur de son équipe avec 7 réalisations sur ses 10 tentatives, notre ailier droit a su mêler la précision à son côté spectaculaire. En témoigne, son tir vainqueur en suspension, récupéré dans les airs, sur un ballon précédemment repoussé par la barre.

Le mot : Quart
Le Paris Saint-Germain Handball poursuit donc son parcours dans sa Coupe de France. Les Rouge et Bleu, après avoir éliminé Dijon puis Tremblay, se qualifient pour les quarts de finale de la compétition. Le tirage au sort visant à connaître notre prochain adversaire aura lieu lundi, à 17h30. Parmi les équipes qualifiées pour ce tour, on retrouve Nantes, Saran, Dunkerque, Montpellier, Chambéry, Nancy et Aix-en-Provence.

Dans le viseur :
Après deux mois d’absence, le club de la capitale retrouvera très bientôt son Stade Pierre de Coubertin pour un match officiel. Il faudra encore patienter jusqu’à mercredi pour voir vos joueurs favoris évoluer dans leur antre. Pour l’occasion, ils feront face à Dunkerque, à l’occasion de la 14ème journée de Lidl StarLigue. Une rencontre à laquelle vous pourrez assister depuis les tribunes.

(Crédits : J.Azouze/PSG)