Kamil Syprzak : « satisfait et déçu »

Mercredi soir, le Paris Saint-Germain Handball s’est incliné dans son quart de finale aller de l’EHF Champions League, sur le terrain de Kiel (31-29). Raul Gonzalez, Kamil Syprzak et Mathieu Grébille reviennent sur cette rencontre et gardent espoir avant le retour, la semaine prochaine.

Raul Gonzalez (entraîneur du Paris Saint-Germain Handball) :
« On a bien commencé et on menait de trois buts. Mais Kiel a mieux joué que nous en seconde période. On aura une nouvelle chance à Coubertin. La défense a été très bonne en première période, mais ensuite nous avons eu des problèmes. A chaque fois que notre adversaire faisait un un-contre-un, il le gagnait. On a aussi loupé quelques actions offensives. On est passé à une attaque à sept et ça nous a permis de ne perdre que de deux buts. Maintenant, nous devons nous concentrer sur Montpellier. Ce sera un match très différent. Il faudra gagner cette rencontre. Pour ça, nous devrons être concentrés jusqu’à la fin ».

Kamil Sypzak (pivot du Paris Saint-Germain Handball) :
« La rencontre a été très intense. Nous affrontions le Champion en titre, il fallait donc le respecter. Nous avons joué aussi bien que nous le pouvions. Il fallait se battre jusqu’au bout, car c’était évident que Kiel n’allait rien lâcher. C’est la mentalité allemande ! La première manche est terminée, mais il y en aura une autre à la maison. Ce sera aussi difficile. Je pense que nous avons été bons pendant 40 minutes. Dans la seconde période, nous avons manqué de fraîcheur et on a manqué des choses simples. Kiel en a profité pour renverser la situation. Une partie de moi est satisfaite, l’autre sait qu’il faut corriger des choses rapidement. Il faudra que l’on soit encore mieux préparé la semaine prochaine. Nous savons que cette semaine sera très rythmée et nous devons rester concentrés sur tous les matches. Maintenant, on va se consacrer à la finale de Coupe de France face à Montpellier et après on parlera du match retour ».

Mathieu Grébille (ailier gauche du Paris Saint-Germain Handball) :
« Les sentiments sont un peu partagés, car on a perdu, mais ce n’est que la mi-temps de cette double confrontation. On a fait un bon match et on a longtemps mené. C’est donc plus difficile d’accepter la défaite et de perdre de deux buts. L’équipe a bien commencé le match, on était tous concentré. C’est le haut niveau, ça se joue au détail, notamment sur la fatigue qui nous coûte quelques buts. On a montré que même si c’étaient les Champions en titre, on était capable de rivaliser avec eux. Il faudra le faire sur 60 minutes la semaine prochaine. Il faudra aussi faire plus, car maintenant, nous avons un retard à combler. Mais en Ligue des Champions, tout peut aller vite ! On n’a pas l’avantage, mais on jouera à la maison. Il faudra tout donner ! Mais avant ça, il y a une finale contre Montpellier et la meilleure façon de préparer ce match retour est de gagner cette Coupe de France ».

(Crédits : J.Azouze/PSG)