Ferran Sole : « il faut finir le travail ! »

Découvrez les réactions de l'entraîneur et des joueurs parisiens à l'issue de cette nouvelle victoire parisienne (44-32)

Raul Gonzalez (entraîneur - Paris Saint-Germain Handball) :

« Saint-Raphaël venait de s’imposer contre Nantes et cette équipe en confiance nous a posé beaucoup de problèmes en première période. Nous avons réalisé une très belle deuxième période, avec de l’intensité, des courses, qui nous ont permis de nous détacher progressivement au score. Je suis aussi très heureux que nous ayons retrouvé Nikola. Il a été très bon à chaque fois qu’il a eu le ballon. C’est de bonne augure pour la suite.
Il nous manque un point pour être champion. Il faut aborder le match de Cesson avec humilité et respect, après nous pourrons fêter notre titre.  Un titre chèrement défendu et obtenu, dans une Lidl StarLigue très relevée.

Nikola Karabatic (demi-centre - Paris Saint-Germain Handball) :

« Je suis super heureux et fier d’avoir retrouvé le terrain cet après-midi. J’attendais ce moment avec impatience. Mais ça n’est pas terminé. J’ai encore du travail. Après 7 mois sans match, forcément les premiers instants sur le terrain sont importants. J’ai joué à fond, comme à mon habitude, sans peur ou appréhension de la blessure et ça m’a plutôt bien réussi.

Après une première période serrée, avec des erreurs sur nos montées de balle notamment, nous avons permis à Saint-Raphaël de rester au contact. Nous avons pu corriger ça en deuxième période. L’écart a sensiblement augmenté et les choses ont été plus faciles.
Dans le sport, il ne faut jamais rien prendre pour acquis. Si nous voulons pouvoir fêter notre titre de champion mercredi, il faudra faire un gros match et gagner là-bas. »

Ferran Sole (ailier droit - Paris Saint-Germain Handball) :

« La première période a été très difficile. Nous avons encaissé beaucoup de buts. Ça a été beaucoup mieux en deuxième période. Nous avons fait un bon travail en défense, ça nous a permis de récupérer pas mal de ballon pour marquer des buts en contres facilement. L’écart s’est accru au fur et à mesure et nous nous sommes offerts une fin de match tranquille.
Désormais, il nous manque un seul point pour être Champions. Mais nous aurons à coeur de gagner à Cesson mercredi. Il faut finir le travail.

Je suis aussi très content que nous ayons retrouvé Niko aujourd’hui. Il s’entraîne très bien avec nous depuis quelques temps. C’est bien qu’il puisse revenir progressivement parce que nous aurons besoin de lui à Cologne. »