Cinq Parisiens récompensés aux Trophées LNH

Sacré Champion de France pour la septième fois de son histoire (le sixième titre de champion consécutif), le Paris Saint-Germain Handball a vu plusieurs de ses joueurs être récompensés par la LNH pour leurs belles performances.

Sander Sagosen (meilleur demi-centre/meilleur joueur)

/media/160764/_22i9200.jpg

C’est un double plébiscite pour l’international norvégien ! Déjà nommé meilleur demi-centre lors de l’exercice 2018-2019, Sander a récidivé en obtenant de nouveau cette récompense. Mais il ne s’est pas arrêté là ! Ses superbes prestations (64 réalisations en 16 apparitions) lui ont également permis de rafler le titre de meilleur joueur de la Lidl StarLigue version 2019-2020. Une très belle distinction pour lui, qui avait aussi été honoré de cette manière à l’issue du mois de février. Parmi ses belles prestations, on se souviendra de ses 22 buts marqués en une semaine, face à Créteil (39-26), puis sur le terrain de Nantes (29-29). A noter que Sander a remporté son troisième titre de Champion de France en autant de saisons disputées dans la capitale.
 

Rodrigo Corrales (meilleur gardien)

/media/160763/_jhb7962.jpg

Cette saison encore, bon nombre de lignes offensives se sont cassées les dents devant Rodrigo. Celle d’Aix-en-Provence garde un souvenir particulièrement amer de sa rencontre avec le dernier rempart parisien. Du côté de l’Arena du Pays d’Aix, notre espagnol a remporté 18 de ses duels avec les attaquants adverses. A cette efficacité, il a parfois su conjuguer le spectacle, à l’image de son sublime arrêt réalisé devant le pivot nantais, Nicolas Tournat, au buzzer. Sur l’ensemble de la saison, il compte 130 parades ! Lors de ses trois années passées à Paris, Rodri est devenu l’un des meilleurs gardiens de notre championnat et l’exercice 2019-2020 n’y fait pas exception.
 

Viran Morros (meilleur défenseur)

/media/160770/_ag15662.jpg

Si Rodrigo Corrales a été aussi efficace dans sa cage, c’est aussi parce qu’il a pu s’appuyer sur son compatriote, Viran Morros. L’international espagnol s’est une nouvelle fois montré à son avantage dans les duels physiques qui l’opposaient aux attaques de l’élite du handball français. Sa puissance, son abnégation et sa générosité lui ont permis de récupérer plusieurs ballons qui se sont avérés décisifs pour nos contre-attaquants. Lui-même s’est offert quelques buts et a terminé sa saison avec sept réalisations (sur huit tentatives).
 


 
Nedim Remili (meilleur arrière droit)

/media/160765/_22i7408.jpg

A seulement 24 ans, Nedim Remili a encore brillé ! Malgré une blessure à la cheville qui l’a tenu éloigné des terrains pendant plusieurs semaines en fin d’année 2019, notre arrière droit a signé une très belle saison et termine celle-ci avec 68 réalisations (dont 15 jets de 7m). Sa plus belle performance offensive date du 3 octobre, à l’occasion de la cinquième journée et un déplacement sur le terrain de Nîmes (28-31). Ce soir-là, il avait été excellent face à la cible de l’USAM et avait quitté le Parnasse avec 10 buts (sur 15 tentatives). En toute logique, Nedim remporte donc le titre de meilleur arrière droit de notre championnat !
 

 

Raul Gonzalez (meilleur entraîneur)

/media/160771/_ag29618.jpg

Pour sa deuxième saison à la tête du Paris Saint-Germain Handball, Raul Gonzalez a remporté son deuxième titre de Champion de France ! Il n’est donc pas étonnant de le voir nommé meilleur entraîneur de Lidl StarLigue. Un trophée qui récompense son excellent travail, effectué aux côtés de son adjoint, Jesus Gonzalez.

A noter que les joueurs, qui ont réagi sur les réseaux sociaux de la Lidl StarLigue, ont tous eu un mot pour le personnel qui œuvre actuellement dans la lutte contre le COVID-19.
 
(Crédits : TeamPics/PSG)