Benoit Kounkoud : « faire un match sérieux »

Dimanche après-midi, le Paris Saint-Germain Handball clôture sa phase de poules de Velux EHF Champions League. Assurés d’être deuxième du groupe A, les Rouge et Bleu accueillent Zagreb. Un match à ne cependant pas prendre à la légère selon Benoît Kounkoud.

Psg.fr : Suite à la victoire de Barcelone devant Szeged (30-28), vous êtes assurés de terminer deuxièmes de la poule. Vous abordez de manière différente le match face à Zagreb ?
Benoît Kounkoud : Non… Nous nous concentrons sur nous-mêmes. L’objectif est de faire un match sérieux. Mais si on peut ménager quelques joueurs suite à ce résultat, tant mieux. Mais on répondra présent !

/media/109324/_ag21712.jpg

Vous affronterez donc le Sporting ou Bucarest. Tu as une préférence ?
Non, je n’en ai pas. Nous voulions juste nous qualifier. Maintenant, nous voulons remporter les matchs aller-retour, quel que soit notre adversaire. Ce sont deux belles équipes, avec de bons joueurs et des belles ambiances dans leur salle. On sait que ça ne sera pas facile face à des équipes que je n’ai jamais jouées. On connaît peut-être mieux le Sporting qui est entraîné par Monsieur Anti et que nous avons beaucoup affronté lorsqu’il était à Nantes, mais ça peut aussi être un piège.

Vous avez achevé un mois de février très intense avec beaucoup de déplacements… Comment l’as-tu vécu ?
C’était très éprouvant ! On s’est plutôt bien débrouillé malgré la défaite à Szeged… Nous avons bien géré avec nos récupérations et personne ne s’est blessé. Ça nous a permis de faire tourner et puiser dans notre collectif. C’est une force ! Ce n’est pas facile d’enchaîner cinq déplacements, mais il y a une bonne ambiance dans le groupe. En plus, je gagne aux cartes, donc c’est très bien (rires).

/media/109323/_22i1229.jpg

Ça t’as fait quel effet de retrouver Coubertin ?
J’étais heureux de rentrer à la maison ! En plus, nous n’y avions plus joué depuis la trêve… Face à Créteil, il y avait une très bonne ambiance. C’était encore plus particulier puisque c’était aussi le jour de mon anniversaire. Quand on gagne, tout se passe bien.

A titre personnel, tu vis une saison plutôt prolifique avec 30 buts en Lidl StarLigue. Tu te sens bien ?
Après la saison quasi-blanche que j’ai vécu la saison passée à cause de ma blessure, je suis très content d’être sur le terrain. Je me donne à fond et j’essaie de prendre le maximum de plaisir. Parfois, je suis très bien, parfois un peu moins… Mais l’important, c’est de continuer à travailler.

Retrouvez la première partie de notre interview avec Benoît Kounkoud en vidéo.

(Crédits : TeamPics/PSG)